Guillermo Del Toro publie sa Lignée

Difficile de faire plus prolifique ! Alors qu’il bosse actuellement d’arrache-pied sur son adaptation ultra attendue du livre de Tolkien, The Hobbit, Guillermo Del Toro trouve encore le temps de nous étonner en créant l’événement… En librairie cette fois ! Et oui, le réalisateur de Hellboy et du magnifique Labyrinthe de Pan s’illustre aujourd’hui grâce à un bouquin : La Lignée, premier tome du trilogie sur… Je vous le donne en mille… les vampires !

Vous préfériez le temps où les vampires n’étaient pas ultra sexy ? Désirés par toute la planète et prénommés Edward dans un film d’horreur à l’eau de rose ? Ce livre est fait pour vous. Amoureux des bestioles en tout genre (les bêbêtes de Mimic, ou celles du Labyrinthe de Pan , pour ne citer qu’elles) Guillermo Del Toro nous plonge dans les méandres d’une Amérique post-11 septembre, encore traumatisée par les attentats et absolument pas préparée au fléau qui va s’abattre sur elle. Car lorsqu’un Boeing en provenance d’Allemagne s’arrête au beau milieu de l’aéroport, toutes lumières éteintes, sans aucun signe de vie… On croit d’abord à un attentat. Mais c’est finalement une équipe anti-virus qui est dépêchée sur place… Et c’est parti pour 447 pages de chasses à la bestiole dans les rues et les égouts de la Grosse Pomme.

Guillermo Del Toro la lignée

Avouons-le, même s’il s’est entouré de Chuck Hogan, à qui l’on doit plusieurs thrillers salués par Stephen King, Guillermo Del Toro n’est pas un écrivain. Ainsi, même si La Lignée est bourré de bonnes idées, le livre n’en souffre pas moins d’un sacré sentiment de déjà-vu… Imagées au possible, sans trop d’originalité, les aventures de notre petite troupe de castagneurs de vampires font évidemment penser à 28 Jours Plus Tard, à Je Suis Une Légende - bref, à tous ces films qui nous parlaient de vrais vampires avant Twilight. Très facile à lire, bercé par un style très léger prompt à disséminer la peur, La Lignée ressemble peut-être plus à un scénario qu’à un véritable bouquin… Pas très étonnant évidemment de la part d'un cinéaste ! Mais on se dit que dans les mains de Del Toro, ça ferait un sacré bon film. Car le principal attrait de ce livre est d’avoir été écrit par le réalisateur de Hellboy 2 : Les Légions D'Or Maudites

N’empêche, La Lignée et ses allures de train fantôme devrait plaire à un public pas exigeant qui aime se faire peur pendant quelques heures, comme dans un vieux train fantôme où les vieilles techniques marchent à tous les coups. On n’en prend pas forcément plein les yeux, mais ça divertit et c’est déjà pas mal. Ca fait même franchement du bien.

Et pour vous donner un petit aperçu, voilà la publicité que l'on peut voir actuellement au cinéma... Quand on vous dit que ça ferait un bon film !



La Lignée, Guillermo Del Toro & Chuck Hogan – disponible en libraire

=> Toutes les infos sur Guillermo Del Toro

Aurélie Vautrin (16 novembre 2009)

Gratuit. Recevez l'essentiel de l'actualité Cinéma chaque semaine



Sélection d'articles sur le même thème :

Vos commentaires

 

    A la une

    A la une actuellement