CommeAuCinema

62 nouvelles salles de cinéma à Paris en quinze ans (mairie)

La Ville de Paris comptera en 2015 62 salles de cinéma de plus qu'en 2000, avec un rééquilibrage en faveur de quartiers peu dotés, se félicite la Mission cinéma de la Ville de Paris dans une étude publiée vendredi.
"Si tous les projets annoncés voient le jour (un grand nombre d'entre eux sont en cours) Paris disposera en 2015 de 88 établissements cinématographiques et 431 écrans contre 89 établissements et 369 écrans en 2000", souligne cette étude conduite à l'occasion de l'ouverture le 24 octobre de l'Etoile Lilas, un complexe de sept salles situé Porte des Lilas.



Les cinémas parisiens devraient ainsi totaliser en 2015 3,5 millions d'entrées de plus qu'en 2000, estime la mission. La fréquentation annuelle tourne aujourd'hui autour de 27 millions d'entrées.

"Ce tissu de salles est unique au monde et représente un écran pour 6.000 habitants", relève la mairie.

Si onze salles ont fermé depuis 2000, neuf nouveaux établissements auront vu le jour d'ici 2015.

Principaux auteurs de ces projets, les trois grands circuits de l'exploitation parisienne (Pathé-Gaumont, UGC, MK2) mais aussi des indépendants : le groupe Etoile Cinéma associé à Cap Cinéma pour Etoile Lilas et un exploitant indépendant dans le cadre de la délégation de service public du Louxor-Palais du Cinéma (ouverture au printemps 2013).

Il n'y a pas eu à Paris d'ouverture de salle par des indépendants depuis la reprise du Cinéma des cinéastes par l'ARP (société civile des auteurs-réalisateurs-producteurs) en 1996, note la mission.

Cinq de ces créations s'inscrivent dans le cadre d'importantes rénovations urbaines, permettant la naissance de nouveaux quartiers cinématographiques, dans le 19e, le 20e ou le 13e arrondissement.

Parallèlement, le circuit des salles d'art et essai indépendantes se maintient. La mission rappelle que la Ville leur alloue un total de 950.000 euros de subventions annuelles, et qu'un plan de transition numérique de deux millions d'euros financé aux deux tiers par la Ville leur a permis de se moderniser.

Des efforts financiers ont aussi été consentis dans le cadre des rénovations urbaines. La rénovation du Louxor (10e arrondissement) aura coûté 25 millions d'euros.

(19 Octobre 2012 - AFP)

© 2012 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos commentaires