CommeAuCinema

ezkjfhdfjkbf

Le réalisateur Oliver Stone dissèque le monde des cartels de la drogue opérant entre la Californie et le Mexique avec "Savages", un thriller enlevé présenté samedi en avant-première française au Festival du cinéma américain de Deauville.
Ben (Aaron Taylor-Johnson) et Chon (Taylor Kitsch), qui vivent une histoire à trois avec la belle O (Blake Lively), ont mis en place une affaire prospère de cannabis thérapeutique, dont une grande partie est écoulée en réalité sur le marché illégal de la drogue.

Fabriqué à partir des "meilleures graines", sélectionnées par Chon en Irak où il fut GI et améliorées en serre par Ben, diplômé en botanique, leur cannabis se singularise par sa pureté.

Mais la réputation de leur "production" attise la convoitise d'un cartel mexicain de la drogue dirigé d'une main de fer par Elena (Salma Hayek), qui cherche à s'emparer de leur marché. C'est le début d'une guerre sans merci faite d'exécutions, d'embuscades meurtrières et de prises d'otages.

Dans ce film où le meilleur de la nature humaine côtoie le pire, Oliver Stone, qui a connu la consécration en 1987 avec "Platoon", un film devenu culte sur le Vietnam où il a lui-même combattu, raconte une histoire. Mais il prend garde, pour lui donner un peu de crédibilité, de s'inscrire dans un contexte géopolitique, les confins des frontières du Mexique et des Etats-Unis, qui reste évocateur pour beaucoup.

Ce contexte, l'actrice d'origine mexicaine Salma Hayek, "reine" de la drogue dans le film, le connaît bien. "J'ai essayé parfois d'être drôle dans des situations qui ne le sont pas du tout, mais c'est notre façon de survivre au Mexique", a souligné la comédienne, à laquelle le festival a rendu hommage samedi.

Le film gagne en épaisseur grâce au jeu de John Travolta, l'ancienne star du disco, devenu Dennis, un agent manipulateur à la vie dangereuse, et surtout grâce à celui, empreint d'une grande sensualité, des trois jeunes acteurs talentueux et encore méconnus qui incarnent le trio amoureux.

Inspiré d'un roman de Don Winslow, ce film, qui reste un bon divertissement à défaut d'être un chef-d'oeuvre, sortira sur les écrans français le 26 septembre.



© 2012 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Gratuit. Recevez l'essentiel de l'actualité Cinéma chaque semaine

Vos commentaires

 

    A la une

    A la une actuellement