CommeAuCinema

MK2 ouvre une salle de cinéma au Grand Palais

MK2 va ouvrir au Grand Palais une salle de cinéma, qui sera privée en semaine et ouverte au public le week-end, a annoncé à l'AFP Nathanael Karmitz, directeur général de MK2.
L'ouverture au public est prévue courant octobre.


"C'est un emplacement magique, au coeur de Paris", a déclaré M. Karmitz. Il s'agit de la 11e salle du réseau de cinémas MK2 créé par le producteur Marin Karmitz.

Accessible par la rotonde Alexandre III et nichée au premier étage du monument érigé pour l'Exposition universelle de 1900, la salle est équipée de 104 sièges. Elle est à la pointe de l'innovation technique.

Cette salle de projection existait déjà mais était très peu utilisée. "C'était un trésor caché", selon M. Karmitz.

Le MK2 Grand Palais va fonctionner comme une salle de projection privée à la demande en semaine et une salle ouverte au public le vendredi soir, le samedi et le dimanche.

La salle est déjà prête à fonctionner pour les événements privés. "Ce sera un lieu exceptionnel pour les avant-premières de films à Paris", dit M. Karmitz.

Pendant les week-ends, MK2 diffusera pendant la journée de grands documentaires. Il y aura ensuite des courts métrages. Le soir, le groupe programmera des rétrospectives monographiques intégrales de grands réalisateurs pouvant s'étaler sur deux mois, a dit M. Karmitz. Il aimerait commencer avec un cycle Stanley Kubrick.

"La salle MK2 ramène au Grand Palais le seul art qui n'y était plus représenté: le cinéma", souligne M. Karmitz.

Le groupe MK2 a remporté l'appel d'offres pour la concession de la salle cet été, a-t-il précisé.

(13 Septembre 2012 - AFP)

© 2012 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Gratuit. Recevez l'essentiel de l'actualité Cinéma chaque semaine

Vos commentaires

 

    A la une

    A la une actuellement