CommeAuCinema

Stallone dément avoir engagé un enquêteur pour la mort de son fils

Sylvester Stallone a démenti mercredi avoir engagé un détective privé de renom pour enquêter sur la mort de son fils Sage, a indiqué la porte-parole de l'acteur américain.
Le site internet consacré à la vie des célébrités TMZ avait affirmé que la star hollywoodienne avait fait appel aux services de Scott Ross --connu pour avoir enquêté entre autres sur les allégations d'attentat à la pudeur à l'encontre de Michael Jackson-- afin de mener l'enquête sur la mort la semaine dernière de son fils aîné, acteur lui aussi.



TMZ soulignait que Sylvester Stallone n'avait pas éliminé la possibilité d'un meurtre mais n'ayant aucune preuve pour conforter cela il voulait savoir si son fils avait consommé des drogues ou de l'alcool dans ses dernières semaines de vie.

La porte-parole de l'acteur principal de Rocky, Michelle Bega, a déclaré à l'AFP: "J'ai parlé avec Sylvester Stallone et M. Stallone n'a pas engagé Scott Ross pour enquêter sur la mort de son fils Sage".

Sage Moonblood Stallone a été retrouvé mort vendredi à son domicile d'Hollywood. Son corps a été autopsié dimanche à Los Angeles (Californie, ouest) mais le bureau du médecin légiste a indiqué que les conclusions du rapport toxicologique ne seraient pas disponibles avant environ 10 semaines.

Des médicaments ont été saisis à son appartement, mais les autorités ne se sont pas prononcées sur les causes de la mort. Il n'y avait aucune signe d'agression, ni de note de suicide, selon Ed Winter, du bureau du médecin légiste.

L'acteur âgé de 36 ans au moment de sa mort incarnait Rocky Balboa Jr en 1990 dans le film Rocky 5, aux côtés de son père dans la peau du héros.

(18 Juillet 2012 - AFP)

© 2012 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Gratuit. Recevez l'essentiel de l'actualité Cinéma chaque semaine



Sélection d'articles sur le même thème :

Vos commentaires

 

    A la une

    A la une actuellement