CommeAuCinema

Sylvester Stallone dévasté par la mort de son fils

Sylvester Stallone a déclaré lundi qu'il n'y avait "pas de pire douleur" que la perte d'un enfant, après le décès la semaine dernière de son fils aîné Sage, appelant au respect de la mémoire de celui-ci.
L'acteur a demandé la fin des "spéculations et des reportages douteux" au sujet de son fils de 36 ans, qui préparait son prochain mariage à Las Vegas. Sage Stallone incarnait Rocky Balboa Jr en 1990 dans le film Rocky 5, aux côtés de son père dans la peau du héros.



"Quand un parent perd un enfant, il n'y a pas de pire douleur. Par conséquent je supplie les gens de respecter la mémoire de mon talentueux fils et compatis avec sa mère Sasha", a-t-il dit au site spécialisé dans la vie des célébrités TMZ.

"Cette perte terrible sera ressentie pour le restant de nos vies", a-t-il dit avant d'ajouter: "Sage était notre premier enfant et le centre de notre univers et je demande humblement à tous de laisser en paix la mémoire de mon fils".

Sage Moonblood Stallone a été retrouvé mort vendredi à son domicile d'Hollywood. Son corps a été autopsié dimanche à Los Angeles.

Mais le bureau du médecin légiste du comté de Los Angeles a dit que les conclusions du rapport toxicologique seraient disponibles d'ici environ 10 semaines.

Des médicaments ont été saisis à son appartement, mais les autorités ne se sont pas prononcées sur les causes de la mort. Il n'y avait aucune signe d'agression, ni de note de suicide, selon Ed Winter, du bureau du médecin légiste.

Sylvester Stallone était à San Diego au festival annuel Comic Con pour faire la promotion de son dernier film Expendables 2, lorsqu'il a appris la mort de son fils.

L'avocat de Sage Stallone, George Braunstein, a précisé qu'il n'avait jamais vu son client consommer de la drogue ou de l'alcool.

Le jeune acteur, en plus de son apparition dans Rocky 5, a joué dans 13 films au total et en a produit trois.

(16 Juillet 2012 - AFP)

© 2012 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Gratuit. Recevez l'essentiel de l'actualité Cinéma chaque semaine



Sélection d'articles sur le même thème :

Vos commentaires

 

    A la une

    A la une actuellement