Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MjA1ODAxfCMjI3wwfCMjI3xCYW5kZSBBbm5vbmNlIEFyaXJhbmc=

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MjA1ODAxfCMjI3wwfCMjI3xCYW5kZSBBbm5vbmNlIEFyaXJhbmc=" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Arirang

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Arirang est une histoire dans laquelle joue trois rôles. A travers Arirang, je franchis une colline de ma vie. A travers Arirang, j'essaie de comprendre l'Homme, je remercie la nature et j'accepte ma condition actuelle. De nos jours, entre le monde des hommes, où s'entremêlent des désirs, le monde des fantômes, rempli de chagrin et le monde imaginaire, où se cachent nos rêves, nous devenons fous, sans début ni fin. Qu'est-ce que l'affection, de stagner ici et là dans mon coeur et de pourrir ainsi? Pourquoi reste-t-elle au sommet de ma tête pour questionner mes émotions? Pourquoi se cache-t-elle au fond de mon coeur pour éprouver ma compassion? Quand je n'ouvre pas mon coeur à quelqu'un, je deviens une personne mauvaise et je l’oublie, mais quand je lui ouvre mon coeur, je ne peux jamais le laisser partir, comme un lâche. Ô Arirang. Oui. Entretuons-nous cruellement dans notre coeur jusqu'à la mort. Aujourd'hui aussi, en me contrôlant, je me laisse envahir par la rage, en souriant, je tressaille de jalousie, en aimant, je hais, en pardonnant, je tremble avec une envie de tuer. Attendez voir. Je vais me tuer, moi qui me souviens toujours de vous.
Remonter