Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MTUxNzEwfCMjI3wyNzI2OHwjIyN8QmFuZGUtYW5ub25jZSBWT1NUIEJsYW5rIENpdHk=

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MTUxNzEwfCMjI3wyNzI2OHwjIyN8QmFuZGUtYW5ub25jZSBWT1NUIEJsYW5rIENpdHk=" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Blank City

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Dans la mouvance punk du début des années 1970 à New York, des artistes, acteurs et musiciens se mettent à consigner dans des films tournés en Super 8 leurs expériences et de leurs préoccupations existentielles. Rapidement, les médias accolent l'étiquette "No Wave" à ce mouvement underground et anti-establishment. Au cours des dix années suivantes, certains cinéastes et personnalités issus du No Wave migrent vers des carrières cinématographiques ou musicales moins marginales tandis que d'autres optent pour une approche artistique encore plus transgressive et pointue. Amos Poe, Lizzie Borden, Jim Jarmusch et plusieurs autres se rappellent le New York d'alors, du farouche désir de tourner qui les habitait et du fait qu'à peu près aucun d'eux ne possédait de formation en cinéma.
Remonter