Bande-Annonce Born romantic

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Un film de , avec Craig Fergus, , Jane Horrocks, , , , , David Morrisey. SYNOPSIS : Fergus, Eddie et Frankie sont trois célibataires trentenaires qui vivent à Londres. Pour eux, l'amour et les femmes sont synonyme de mystère. Leur solitude leur a fait perdre tout sens du romantisme. Un soir, les trois compères se retrouvent dans un club de Salsa. Avec l'aide de Jimmy, un chauffeur de mini-cab mystique, ils vont s'embarquer dans une série d'aventures où ils vont réapprendre les lois de la séduction. L'AVIS DE LA REDACTION : La Salsa et les Anglais... Vous n'y croyez pas une seconde, et bien le film BORN ROMANTIC vous ôtera vite cette idée de la tête. Fous rires, sensualité et amour sont au rendez-vous de cette nouvelle fantaisie piquante du réalisateur de l'"hallucinant" et corrosif Mariage À L'Anglaise. Un petit groupe d'anglais esseulés se réunit (volontairement ou par erreur) dans un club branché de Salsa. Il y a Fergus, le musicien raté à la recherche de Mô, la croqueuse d’hommes. Frankie, crooner à ses heures ,épris d'Eléanor, beauté froide. Eddie, adorable voleur et sa Jocelyn hypocondriaque. Tous évoluent sous le regard tantôt amusé et souvent attendri de Jimmy, chauffeur de taxi fou amoureux de sa femme. De là, découlent de nombreuses péripéties qui mèneront toutes à la recherche de l'âme sœur. Un film rafraîchissant pour cette fin d'été, aux répliques détonantes ( en est le maître incontesté, en chauffeur de taxi spécialiste des femmes et adepte de la plus hilarante philosophie de comptoir). Tous les ingrédients sont là pour faire de cette comédie, une des plus attachante du moment, qui plaira sûrement aux romantiques célibataires qui se reconnaîtront dans cette quête de l'amour. Claire Salères LE DVD : Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85 Son : Dolby Digital 5.1 Anglais, Français. Sous-titres : Français, Hollandais Bonus : bandes-annonces originale LOVE ETC… les petites histoires de BORN ROMANTIC Amour et Humour, à la sauce Puisque BORN ROMANTIC parle beaucoup d’amour, il était normal que le film doive son existence à un coup de foudre entre son producteur et son metteur en scène. C’est en effet en voyant son téléfilm RUFFIAN HEARTS que la productrice a décidé qu’il lui fallait absolument travailler avec le réalisateur écossais : "Le travail de David m’avait énormément impressionnée. C’était drôle, émouvant et poignant. Je l’ai donc contacté, nous nous sommes rencontrés et cela a donné MARIAGE A L’ANGLAISE." Cette première collaboration, sortie en 1998, a cartonné au box-office britannique et a donné envie au couple Kane-Camarda de continuer. Plus on est de fous, plus on rit. En dehors de son obsession pour les relations sentimentales, semble apprécier les scénarios qui multiplient les personnages principaux. "Bizarrement, je troue ça plus facile d’avoir plein de personnages différents à gérer plutôt qu’un ou deux héros principaux. J’aime qu’il y ait plein de rebondissements dans mes intrigues, et c’est moins crédible si toutes ces aventures arrivent à une seule et même personne." Une petite touche perso Comédie douce amère, BORN ROMANTIC oscille entre romantique, humour et coups de blues. Comme son auteur ? "J’ai toujours aimé les scénaristes qui font surgir la comédie du drame, explique . Là où j’ai grandi, les gens faisaient preuve de beaucoup d’humour face à l’adversité, et je pense que ça m’a marqué." FICHE TECHNIQUE : Metteur en scène et scénariste : Productrice : Producteurs exécutifs : , , Melvyn Singer Monteur : Michael Parker Compositeur : Simon Boswell Décoratrice : Sarah Greenwood Directeur de la photographie : Robert Alazraki Costumière : Jill Taylor Casting : Jina Jay. L’AVIS DE LA PRESSE : Première : " Un raccourci psychologique étonnant de la part de , réalisateur deMariage à l'Anglaise, un film beaucoup plus cynique sur les celibattants qui n'avait pas besoin de surfer sur la vague latino pour être caliente. Comme club de rencontres, on préférait aux cours de salsa, les leçons d'Italian fot Beginners." S.L(article entier disponible dans Première n°306, page45.) Télérama : " Assouplir la pâle raideur british par le rythme latin pour s'ouvrir aux sentiments : sympathique sur le papier, l'argument frise le cliché, et le film n'en décolle pas. Minimum syndical de mise en scène, et carte blanche aux acteurs pour surjouer leurs personnages de gentils décalés. Quelques épices ne font pas passer la soupe froide - -mais c'est de saison" François Gorin (article entier disponible sur le site de Télérama)
Remonter