Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=NjQyMXwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBCb3dsaW5nIGZvciBDb2x1bWJpbmU=

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=NjQyMXwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBCb3dsaW5nIGZvciBDb2x1bWJpbmU=" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Bowling for Columbine

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Bowling for Columbine est un tour de force de la part du réalisateur, déjà primé dans le passé, – et, dans le sillage du 11 septembre, c’est une œuvre stupéfiante et courageuse. Aux Etats-Unis, est considéré comme le plus important auteur de films documentaires sociaux et satiriques. Avec ce film percutant, il pose avec hardiesse une question qu’aucun Américain n’ose formuler en ces temps violemment patriotiques : " Sommes-nous une nation folle d’armes à feu – ou sommes-nous juste fous ? " Avec sa marque d’esprit charmant et mordant, nous propose un voyage au cœur de l’Amérique, dans l’espoir de découvrir pourquoi la quête américaine du bonheur est à ce point criblée de sursauts de violence. L’audacieux film documentaire de est le premier documentaire sélectionné en compétition officielle au Festival du Film de Cannes, depuis 46 ans. Associant subtilement humour et tragédie, le film assène d’étourdissants coups de poings à l’aide de séquences novatrices : A partir des enregistrements effectués, par les caméras de surveillance placées dans la cafétéria, le matin même du massacre de la Columbine High School ; Auprès des étudiants gravement blessés, une balle logée dans la colonne vertébrale, à la suite des évènements de Columbine ; dans la maison de Charlton Heston, à Beverly Hills, centre névralgique de la National Rifle Association… pose des questions dont il obtient des réponses choquantes. Bowling for Columbine prend un caractère personnel lorsque le film part sur les traces de la maison d’enfance de , au Michigan, où chaque saison est la saison de la chasse. " Etre armé relève de la responsabilité américaine. Si vous n’êtes pas armés, vous manquez à votre devoir " proclame le membre d’un groupe militaire vêtu d’une tenue de camouflage. De très près, examine la mentalité de garnison chez les guerriers des banlieues, des gens qui incarnent le cliché montrant un 44 sous l’oreiller et un enfant qui adore, à l’aide de napalm, tester les recettes du " Manuel de l’Anarchiste ". En élargissant le sujet, nous propose son point de vue le plus controversé : Il établit ainsi un lien entre la violence galopante et l’histoire des interventions militaires américaines au cours des 50 dernières années – y compris le jour où les Etats-Unis organisèrent, durant la guerre du Kosovo, un bombardement sans précédent, le 20 avril 1999, exactement le même jour que la tuerie de Columbine. Tandis que le scandale Enron connaît des répercutions à travers tout le pays, les séquences de comédie de montrent comment les médias traitent la tragédie. Avec un côté pathétique, il révèle la face cachée du mythe de l’invincible économie américaine, dans son arrière-cour, là où il expose un programme de protection sociale qui a certainement contribué à la fusillade de l’école américaine. En ces temps de montée de la violence, Bowling for Columbine est une œuvre cinématographique qui raisonnera avec force auprès du public. Pour les Américains, c’est un acte d’accusation, accablant et drôle, celui d’une culture de la peur armée jusqu’aux dents et prise d’une crise de folie. Pour tous les autres, c’est un signal d’alerte plein d’humour sur ce qui pourrait arriver à n’importe quel pays qui choisirait de créer, comme les Américains, une classe sociale défavorisée qui doit être repoussée à l’aide d’un Uzi, protégé par la Constitution.
Remonter