Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=NjY0MnwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBFbWJyYXNzZS1tb2ksIGlkaW90

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=NjY0MnwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBFbWJyYXNzZS1tb2ksIGlkaW90" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Embrasse-moi, idiot

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Dino donne son dernier récital à Las Vegas. Finie la chanson de charme dont il est las ; et à peine le rideau tombé, il part pour Hollywood, là où les caméras l'attendent, à bord de sa superbe Dual Ghia. En route il est obligé, à cause d'une stupide déviation, de faire un détour par une petite ville au cœur du Nevada, Climax. Le pompiste Barney Millsap, chez qui il remplit le réservoir de son bolide, le reconnaît tout de suite. Barney saute sur cette occasion unique de rencontrer le crooner pour lui montrer des chansons qu'il a écrites et dont la musique a été composée par Orville J. Spooner, le respectable professeur de musique de la bourgade. Inutile de dire que ses œuvres mémorables n'ont pas recueilli jusqu'ici le moindre succès. Dino est tombé dans un vrai traquenard. Barney fait tout pour qu'il entende ses chefs-d'œuvre. Avec son acolyte de compositeur, ils n'hésitent pas à saboter son véhicule. Fatigué par ce remue-ménage, Dino passe la nuit à Climax. Hospitalité lui est offerte pas, on l'aura deviné, Spooner. Ainsi a-t-il le temps de se délecter de ces fameux refrains. Mais Spooner est jaloux. Ayant peur que sa femme Zelda soit un peu trop sensible aux charmes incontestables du beau Dino, il la renvoie chez sa mère et demande à Polly the Pistol, entraîneuse de bar de son état, de la remplacer pour un soir. La nuit sera décidément bien longue à Climax.

Autres vidéos (2 vidéos)

Remonter