Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=Nzk3MHwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBGdXJldXI=

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=Nzk3MHwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBGdXJldXI=" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Fureur

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Un film de , avec , , , Bouncy Luang, Phinith (France) SYNOPSIS : L’histoire d'amour impossible entre un ex-boxeur français d'origine espagnole reconverti garagiste et une jeune Chinoise vivant à Paris. Les Ramirez ont fui l'Espagne durant la guerre. Les Tran ont quitté l'Asie pour la France vingt ans plus tôt. Mais pour s'unir et vivre leur amour l'un contre l'autre, Raphaël et Chinh, que tout oppose, vont devoir se battre contre leur famille et leurs communautés. Mais surtout contre la fureur de Raphaël qui veut venger son frère, tué lors d'un combat de boxe par le fiancé de la jeune femme. NOTES DE : L'auteur de Cuba Feliz (1999) et de Hors-jeu (1998) dit de son film que "C'est une histoire d'amour, une histoire de métissage dans une France que je défends et que j'aime." L'AVIS DE LA PRESSE : Télérama : " Ni sociologique, ni mélodramatique, ce film se contente de suivre son rythme de croisière binaire et fatigant : je cogne / je brame / je tape / je roucoule." M. La. (article entier disponible sur le site de Télérama) Studio Magazine : " Fureur a une belle ambition, mails il y a une trop grande contradiction entre l’histoire qu’il raconte et la manière dont il la raconte pour qu’il soit convaincant. " Jean-Pierre Lavoignat (article entier disponible dans Studio Magazine n°188, page 34) CinéLive: " Le choc des cultures autour d’un ring, dans un Chinatown éclairé au néon. Mais cette difficile tentative de métissage échoue hélas. " Emmanuel Cirodde (article entier disponible dans Cinélive n°67, page 50) Première : " Plusieurs scènes fortes font d’autant plus regretter la belle tragédie urbaine que Fureur aurait dû être. " Gérard Delorme (article entier disponible dans Première n°314, page 46) Chronic’art : " Comme "Le Défi" et "La Mentale", "Fureur" joue d’une sophistication lisse et pailletée très "M6 Music" sans parvenir à convaincre tout à fait. " Vincent Malausa (article entier disponible sur le site de Chronic’art) FICHE ARTISTIQUE : : Raphaël : Chinh FICHE TECHNIQUE : Réalisateur: Production: Gaumont, ADR productions Distribution: GBVI Photo: Eric Guichard Musique : Jah Wobble, Jean-Christophe Camps
Remonter