Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=NDY3M3wjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBMJ2FkdmVyc2FpcmU=

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=NDY3M3wjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBMJ2FkdmVyc2FpcmU=" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce L'adversaire

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand a tué sa femme, ses enfants, ses parents , puis tenté, mais en vain, de se tuer lui-même. L'enquête a révélé qu'il n'était pas médecin comme il le prétendait depuis dix-huit ans et , chose plus difficle encore à croire, qu'il n'était rien d'autre. Près d'être découvert, il a préféré supprimer ceux dont il ne pouvait supporter le regard. Si ce scénario ne se veut ni une explication, ni un nouveau jugement sur " l'affaire ", il a pourtant été rédigé dans une fidélité, fidélité à une trajectoire, celle d'un homme pris dans les mailles de son mensonge, victime et bourreau de cette impunité du faux… Du dérapage puéril d'un étudiant trichant le résultat d'un examen, à l'implosion, dix-huit ans plus tard, de la vertigineuse fabulation qu'il avait bâtie sur du vide, ce récit suit les évènements de la construction et de l'effondrement de ce système. Mais, au-delà du fait divers et du livre d', nous avons choisi en incarnant les personnages de cette histoire, de leur imaginer une langue, des comportements, des manières d'être… d'inventer les scènes dont on ne connaît qu'une allusion judiciaire. Il s'agit donc d'une fiction qui vient animer le canevas opaque et terrible de l'histoire de Jean-Claude Romand. Au centre, il y a cette étrange figure, mélange de proximité et de mystère, qu'à défaut d'élucider, nous pouvons tenter de côtoyer jusqu'à la déflagration finale. Ce scénario se veut une tragédie moderne et atemporelle, tragédie d'une normalité dévoyée, tout à la fois familière et inouïe.

Autres vidéos (2 vidéos)

Remonter