Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MzQxNnwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBMYSBi6nRlIGRlIGd1ZXJyZQ==

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MzQxNnwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBMYSBi6nRlIGRlIGd1ZXJyZQ==" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce La bête de guerre

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Afghanistan, 1981. Un détachement de chars soviétiques investit un village suspect. Une pluie d'obus pulvérise plusieurs habitations, les autres sont " nettoyées " à la grenade. Plusieurs villageois sont tués et l'un d'eux, sommé de parier, est placé devant la chenille d'un char qui l'écrase progressivement, sous les yeux de sa fille, Le détachement parti, une dizaine de résistants, qui avaient fui dans la montagne à son approche, reviennent. Au vu du massacre, ils jurent d'en venger les victimes et se lancent, sous la conduite de leur jeune chef, Taj, à la poursuite du monstre d'acier. Celui-ci à la suite d'une avarie causée par un cocktail molotov s'est séparé de son unité. A bord du char, la tension monte rapidement entre le commandant Daskal, un ancien de Stalingrad, dogmatique et brutal, et son pilote Koverchenko, un intellectuel en proie au doute. Les trois autres membres de l'équipage - Kaminski, le mitrailleur et Golikov, le canonnier, ainsi qu'un observateur-interprète afghan - se tiennent prudemment à l'écart de leurs algarades... Poursuivie jour et nuit à travers le désert, la " Bête de Guerre " perd lentement ses forces...
Remonter