Bande-Annonce Laissez-passer

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Paris, le 3 mars 1942. La Continental, firme cinématographique allemande dirigée par le docteur Greven, produisant des films français depuis 1940, ressemble au piège dans lequel le pays est déjà tombé : peut-on y travailler comme si de rien était, "entre les dents du loup, là où il ne peut vous mordre", ou doit-on refuser de collaborer et partir ? Tissé de leurs souvenirs, le film retrace la trajectoire de deux hommes dont les destins se croisent. Le premier, Jean-Devaivre (), assistant metteur-en-scène, va entrer par calcul à la Continental, y voyant le moyen de camoufler ses activités clandestines de résistant. C'est un homme d'action, inconscient, impulsif et audacieux. L'autre, Jean Aurenche (Denis Podalyès), scénariste-poète, s'évertue à refuser toutes les propositions de travail venant des Allemands. Homme contenu, insatiable, curieux, partagé entre ses trois maîtresses, il est avant tout un témoin qui commence à résister quand il prend sa plume et écrit. Autour d'eux vont graviter des dizaines de personnages, soumis ou révoltés. Certains se battent, d'autres collaborent, mais, dans la France occupée, tous luttent contre la faim, le froid et les restrictions pour survivre tout simplement.
Remonter