Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MjM1NHwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBMZSBTb3J0aWzoZ2UgZHUgc2NvcnBpb24gZGUgSmFkZQ==

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MjM1NHwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBMZSBTb3J0aWzoZ2UgZHUgc2NvcnBpb24gZGUgSmFkZQ==" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Le Sortilège du scorpion de Jade

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Un film de , avec , , , et SYNOPSIS : New York, 1940 Betty Ann Fitzgerald () a été engagée pour moderniser les assurances North Coast. L'énergique Miss Fitzgerald affiche d'emblée ses ambitions et une rationalité à tout crin en déclarant la guerre aux "intuitions géniales" et aux méthodes obsolètes de CW Briggs () l'enquêteur vedette de la compagnie. Afin de tenter d'apaiser les passions, Magruder (Dan Akroyd), patron de la North Coast les incite à participer à une fête organisée pour l'anniversaire d'un collaborateur de CW Briggs. Au cours de la soirée, le magicien Voltan (David Ogden Stiers) hypnotise CW Briggs et Miss Fitzgerald à l'aide du scorpion de Jade, dont le sortilège entraîne les deux ennemis jurés dans de rocambolesques aventures... L’AVIS DE LA REDACTION : Le film nous plonge au cœur des années 40 à New York, période chère à par son esthétique ses musiques. Dans ce cadre, le réalisateur développe un thème qui fascinait à l’époque et fascine encore aujourd’hui : l’hypnose. Dans un New York retro, revisite les années 40, à travers un décor captivant ; celui du bureau des assurances revêt le style des bureaux new-yorkais des années de la Dépression. Librement inspirés de LA FEMME MODELE de Vincente Minnelli, les appartements de C.W. Briggs et de Betty Ann Fitzgerald nous remémorent eux aussi cette époque : le "foutoir" de C.W. Briggs n’est pas sans rappeler la "boîte à chaussures" qu’habitait Gregory Peck dans ce film ; alors que l’appartement de Betty Ann renvoie directement à celui de Lauren Bacall. Particulièrement mis en valeur par une photo splendide (dirigée par Zhao Fei, qui avait déjà travaillé avec sur ESCROCS MAIS PAS TROP et ACCORDS ET DESACCORDS, et également responsable de la photo pour L'EMPEREUR ET L'ASSASSIN de Chen Kaige), ces décors nous plongent d’une manière remarquable dans l’atmosphère de ces années-là. Servi par une distribution exceptionnelle où chaque personnage semble avoir été écrit pour son interprète, le film offre à nos deux héros ( et ) des rôles en or de par leur double personnalité. Ils sont accompagnés de seconds rôles assez percutants comme (Jill), (Laura Kensington) ou David Ogden Stiers (Voltan). nous propose une comédie délicieuse, plus proche d’ESCROCS MAIS PAS TROP que d’HARRY DANS TOUS SES ETATS par son côté fantaisiste et ses situations plutôt inattendues, voire improbables. Amélie Chauvet LE DVD : Image : 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85 Son : Mono Anglais et Français. Sous-titres : Français, Anglais Bonus : - Filmographies - Bandes-annonces - Bonus DVD Rom FICHE ARTISTIQUE : : CW Briggs : Chris Magruder : Betty Ann Fitzgerald Brian Markinson : Al : George Bond David Ogden Stiers : Voltan : Laura Kensington : Jill Peter Linari : Joe Coopersmith John Tormey : Sam John Schuck : Mize Kaili Vernoff : Rosie Peter Garety : Ned FICHE TECHNIQUE : Réalisateur : Scénariste : Directeur de la photo : ZHAO FEI Monteur : ALISA LESPSELTER Ingénieur du son : ROBERT HEIN Décorateur : SANTO LOQUASTO Costumier : SUZANNE MCCABE Producteurs : JACK ROLLINS AND PRODUCTIONS ; VCL COMMUNICATIONS GMBH ; SWEETLAND FILMS ; PERIDO PRODUCTIONS ; GRAVIER PRODUCTIONS & DREAMWORKS Producteurs délégués HELEN ROBIN & LETTY ARONSON Distributeur : BAC FILMS
Remonter