Bande-Annonce Les Lignes de Wellington

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Le 27 septembre 1810, le Maréchal Masséna et ses troupes sont vaincus sur le territoire de la Serra de Buçaco par l’armée anglo-portugaise dirigée par le Général Wellington. Malgré la victoire, Portugais et Britanniques sont contraints de battre en retraite face à l’ennemi en supériorité numérique. Leur ultime stratégie : attirer les Français à Torres Vedras où Wellington a fait construire des lignes fortifiées difficilement franchissables. Pour se faire, le commandement anglo-portugais organise l'évacuation de l'ensemble du territoire entre le champ de bataille et les lignes de Torres Vedras. Une gigantesque opération de terre brûlée se dessine et prive les Français de toute possibilité d'approvisionnement local. Les lignes de Wellington dresse le portrait d’une pléiade de personnages venus de tous horizons - soldats et civils, hommes, femmes et enfants, jeunes et vieux. Tous subissent au quotidien les déchirements de la guerre et s’engagent dans de longues pérégrinations à travers collines et vallées, entre les villages en ruine, les forêts carbonisées et les cultures dévastées. Persécutée par les Français, déjà en proie à des intempéries, la masse des fuyards poursuit son exil pour sauver sa peau, avec la volonté farouche de résister à l'envahisseur et de le chasser du pays. Certains profitent de ce désarroi général pour laisser libre cours à leurs instincts les plus primaires. Le jeune lieutenant idéaliste Pedro de Alencar, la pétillante anglaise Clarissa Warren, Pena Branca, le revendeur ambulant peu scrupuleux, le vindicatif Sergent Francisco Xavier ou encore l’exubérante prostituée Martírio, tous, quel que soit leur caractère et leurs motivations, convergent via des chemins différents vers les lignes de Torres où la bataille finale décidera du sort de chacun.
Remonter