Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=ODc0MXwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBNYWZpYSBCbHVlcyAyLCBsYSByZWNodXRl

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=ODc0MXwjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBNYWZpYSBCbHVlcyAyLCBsYSByZWNodXRl" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Mafia Blues 2, la rechute

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Après deux années à Sing Sing, Paul Vitti voit approcher l'heure de sa libération lorsqu'il est la cible de deux tentatives de meurtre commanditées par une bande rivale… ou agencées par son ancienne "Famille". Traumatisé par ces mystérieux attentats, le mafioso sombre dans un état dépressif dont il ne sort plus que pour bramer à pleins poumons des airs de "West Side Story". Le FBI donne sa langue au chat : Vitti est-il en train de devenir schizophrène ou feint-il magistralement la folie pour accélérer sa remise en liberté? L'ancien psychothérapeute du gangster, Ben Sobel, est appelé d'urgence pour une évaluation. Ayant conclu à la réalité des symptômes, il se voit confier, à son corps défendant, la garde de Vitti et sa "remise en état" avant son passage devant la commission probatoire. Durant ces trente jours, Ben sera responsable des moindres faits et gestes de son patient, dont il devra répondre devant la justice. Le choc est d'autant plus rude que Ben Sobel traverse, depuis la mort de son père, une grave crise d'identité. Comment faire son deuil lorsqu'on a pour hôte un personnage un aussi colérique, encombrant, imprévisible et indifférent aux règles élémentaires du savoir-vivre que Paul Vitti? Ben ne tarde pas à découvrir que Vitti l'a manipulé pour sortir de sa prison. Sa conscience professionnelle l'oblige cependant à finir la cure entreprise deux ans plus tôt afin de ramener le mafioso dans le droit chemin. En dépit des protestations inquiètes de sa femme, Laura, des pressions du FBI et des visites intempestives du patibulaire garde du corps Jelly, Ben commence donc un traitement en règle. Pour favoriser la réinsertion de Vitti – et l'éloigner de son domicile -, il lui cherche d'abord un travail honnête… son premier selon toute vraisemblance. Mais aucun emploi ne convient à l'irascible mafioso, parfaitement inapte à jouer les vendeurs ou les larbins. Les ennuis s'accumulent jusqu'au jour où Ben obtient à son patient un poste de conseiller technique d'une série TV sur la mafia. L'occasion rêvée pour Vitti de reconstituer subrepticement sa bande et de se refaire une virginité en montant le coup le plus brillant et le plus audacieux de toute sa carrière…
Remonter