Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MTM1MDh8IyMjfDI1NzYzMXwjIyN8IE1hcmMgRXNwb3NpdG8=

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MTM1MDh8IyMjfDI1NzYzMXwjIyN8IE1hcmMgRXNwb3NpdG8=" width="100%" height="390"></iframe>

Marc Esposito dans : Le Coeur des Hommes 3

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Marc Esposito, Algérien de naissance, se passionne très vite pour le cinéma et surtout l'écriture, et c'est tout naturellement qu'il entame une carrière journalistique. C'est ainsi qu'on le retrouva quelques années plus tard, apportant sa contribution à la création du magazine "Première", dont il deviendra le rédacteur en chef, poste qu'il occupera pendant près de 10 ans. Puis, Marc Esposito fonde un autre mensuel sur l'actualité ciné, "Studio Magazine", qu'il quittera à nouveau (en 1993), mais pour cette fois-ci se soumettre aux critiques des journalistes, en réalisant ses premiers films. Car parallèlement à l'écriture d'articles, Marc Esposito s'essaye à la réalisation. Ainsi, en 1989, il tourne son premier film, un court-métrage, intitulé L'Homme Qui Pleurait Tous Les Matins. En 1992, il réalise un film documentaire qui rend hommage à Patrick Dewaere... Le film sera sélectionné au Festival de Cannes la même année. Par la suite, il se consacrera à la réalisation de quelques courts-métrages sur Bernard Biler et Julien Clerc. En 1998, il prend encore du galon, et devient co-scénariste d'un film de Steve Suissa, intitulé L'Envol, portrait attachant d’une famille séfarade du Sentier. Mais c'est en 1992 que sa carrière explose : Le Coeur Des Hommes, sa première fiction, où il met en scène Bernard Campan, Gérard Darmon, Jean-Pierre Darrousin, et Marc Lavoine dans une histoire d'amitié explose le box-office. Une oeuvre touchante, émouvante et sincère sur l'amitié entre mecs, qui fit pleurer la plupart des spectatrices du film. Ce casting réussi, Marc Esposito decide de re-collaborer avec Marc Lavoine, dans Toute La Beauté Du Monde, sorti en 2006, tiré du roman éponyme qu'il avait pris soin d'écrire quelques années auparavant. Il s'agit cette fois d'Amour avec un grand A, au beau milieu de paysages de carte postale. Le succès est encore au rendez-vous mais le film est moins marquant que le précédent. L'année suivante, il décide alors de réunir la fine équipe qui lui valut les faveurs du public, et réitère l'expérience pour Le Coeur Des Hommes 2. Trois ans plus tard, le réalisateur réunit Edouard Baer et Benoit Magimel dans Mon Pote qui, comme son titre l'indique, parle aussi d'amitié. En 2013, il retrouve son autre bande de potes pour Le Coeur Des Hommes 3, excepté Gérard Darmon dont l'absence sera compensée par l'arrivée d'un petit nouveau : Eric Elmosnino.
Remonter