Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MjkzOTg4fCMjI3wzMDc1NHwjIyN8QmFuZGUtYW5ub25jZSBWT1NUIE1pY21hYyBNYXN0ZXJz

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MjkzOTg4fCMjI3wzMDc1NHwjIyN8QmFuZGUtYW5ub25jZSBWT1NUIE1pY21hYyBNYXN0ZXJz" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Micmac Masters

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

L'argent, l'argent, l'argent. C'est tout ce qui compte, qu'on soit pauvre ou riche. D'ailleurs, Das, sa femme Shalu et ses amies ne veulent pas en rester là. Ils veulent monter un coup et s'en sortir pour de bon. Das () est un kidnappeur original avec une conscience sociale et une prudence de mise le poussant à demander des rançons raisonnables. Affublé d’une femme imaginaire (), ce gangster de petite envergure, dont les techniques de rapt se révèlent peu concluantes, recrute une équipe de bras cassés. Au détour d’une nuit de beuverie, se clôturant en un pugilat général, il rencontre un trio de chômeurs. Ses futurs comparses de crime ! Le premier, Pagalavan () fut contraint de quitter son village après avoir attisé la colère des habitants. Au grand dam de sa famille, celui-ci fit construire un temple à la gloire de son actrice préférée, Angelina Jolie ! (L’édifice sacralise l’actrice Nayantara dans la version originale). Kesavan () a, quant à lui, perdu son travail faute d’avoir repoussé les avances sexuelles de sa collègue. Enfin, le troisième et dernier trublion, Sekar (), fut limogé de son emploi de voiturier. La tentation d’une virée au volant de la Jaguar d’un client étant insoutenable, il ne put réprimer ses pulsions et partit avec le bolide. Das, Pagalavan, Kesavan et Sekar entreprennent ainsi de maitriser les rouages du kidnapping en peaufinant leur méthode d’enlèvement. Seul problème, le jour où ils kidnappent le fils unique du ministre Gnanodayam, Arumai, ils découvrent que celui-ci échafaudait son propre enlèvement. Arumai souhaite ravir à son père une coquette somme d’argent afin de monter une entreprise. Das et sa bande devront ainsi composer avec Arumai pour mener à bien la transaction. Or, la tâche se complique davantage. Le ministre Gnanodayam est incorruptible et ne souhaite pas céder à la requête des kidnappeurs. De surcroit un policier véreux, Bramma (), ne respectant guère les lois, vient s’interposer en corsant la tâche des gangsters en herbe. Connu pour éparpiller façon puzzle, il rend sa propre justice en tuant sans vergogne et avec fracas les coupables et présumés coupables. De là s’orchestrent un micmac de rebondissements et une course poursuite haletante !
Remonter