Bande-Annonce Moi, Peter Sellers

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

En 1957, les jeunes auditeurs londoniens de la BBC ne jurent que par les loufoqueries des " Goons ", un groupe de comédiens et d’humoristes qui ne respectent rien ni personne et excellent dans l’absurde. L’un de ces génies débordants de créativité se nomme Peter Sellers. Sellers ne se satisfait pourtant pas de son succès radiophonique : il rêve de faire carrière dans le cinéma. Poussé par sa mère manipulatrice et possessive, Peg, il adopte une attitude professionnelle plus arriviste, et parvient à obtenir son premier rôle. Il remportera pour APRES MOI LE DELUGE l’équivalent britannique du César. Parvenu au sommet, Peter Sellers joue même face à la splendide " bombe " italienne, Sophia Loren, dont il tombe éperdument amoureux. Mais l’actrice le rejette. Sellers délaisse son épouse, Anne, et leurs deux enfants. Anne se console dans les bras d’un autre. Luttant contre la dépression et la solitude, Sellers se tourne vers Maurice Woodruff, le voyant des stars. Celui-ci lui prédit non seulement d’heureuses liaisons avec des femmes séduisantes, mais le guide aussi vers certains projets de films… L’homme reçoit en effet secrètement de l’argent des studios qui cherchent à engager Sellers. Le réalisateur Blake Edwards choisit Sellers pour un second rôle dans LA PANTHERE ROSE face à David Niven. Son stupéfiant portrait de l’inspecteur Clouseau vole la vedette à Niven. Malgré l’enthousiasme du public et le plébiscite de la critique, Sellers déteste son interprétation. Quelque temps plus tard, il apprend l’hospitalisation de son père et sa mort imminente. Stanley Kubrick confie ensuite à Sellers les multiples rôles prin-cipaux de DOCTEUR FOLAMOUR. Sellers obtient sa première nomination à l’Oscar. Mais le prix ne lui est pas décerné et, déprimé, il retourne voir Maurice Woodruff. Celui-ci s’efforce de lui faire accepter l’offre de Blake Edwards pour tourner une suite de LA PANTHERE ROSE, en lui prédisant qu’il trouvera le bonheur auprès d’une personne ayant pour initiales " B.E. ". Lorsque Sellers apprend que l’actrice suédoise Britt Ekland est à Londres, il se méprend sur la prédiction de Woodruff et décide de lui faire la cour. Trois semaines plus tard, ils se marient. Peu de temps après, Sellers subit un accident cardiaque et échappe de peu à la mort. Déterminé à trouver le bonheur auprès de Britt et dans sa carrière, il jure d’abandonner les personnages loufoques et de devenir un acteur " sérieux ". Sa tentative pour jouer un personnage plus classique avec le rôle à la James Bond de CASINO ROYALE est un fiasco, et il cesse de tourner. A la mort de Peg, Sellers passe ses nerfs et sa douleur sur Britt et, après une scène particulièrement violente, elle le quitte, emmenant leur enfant et le laissant affronter seul sa dépression et ses angoisses de carrière. Blake Edwards lui offre alors de jouer dans LE RETOUR DE LA PANTHERE ROSE. Sellers accepte après une séance où Woodruff s’arrange pour communiquer avec Peg. Le film est un succès, mais lors de la première, Sellers revient à ses mauvaises habitudes et humilie Edwards. Il se retire ensuite dans son chalet en Suisse, où il se morfond dans ses souvenirs. Cherchant désespérément à prendre un nouveau départ, il brûle ce qu’il possède de plus précieux dans un feu purificateur. Obsédé par le livre de Jerzy Kosinski "Bienvenue, Mister Chance", passionnément désireux d’en faire un film, il réussit à monter le projet. Ce qu’il est en tant qu’homme et en tant que comédien se cristallise dans le rôle de Chance le jardinier… et lui vaut une nouvelle citation à l’Oscar. Blake Edwards convainc Peter de le rencontrer dans un restaurant en Suisse pour discuter d’un autre volet de la série LA PANTHERE ROSE. Lorsque le réalisateur se rend au rendez-vous, il découvre un homme amorphe, presque catatonique, et pressent que Sellers ne tournera plus jamais…
Remonter