Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MTQyMzF8IyMjfDB8IyMjfEJhbmRlIEFubm9uY2UgT2FzaXM=

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MTQyMzF8IyMjfDB8IyMjfEJhbmRlIEFubm9uY2UgT2FzaXM=" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Oasis

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

À peine sorti de prison, Jong-du, un délinquant récidiviste, se retrouve à nouveau au poste de police pour ne pas avoir payé une note de restaurant. Sa famille paie sa caution et le ramène à la maison. Il est bientôt embauché et logé par son frère aîné Jong-il, qui tient un garage ; on apprendra plus tard que Jong-du avait été incarcéré à la place de Jong-il qui, en état d’ébriété, avait écrasé un homme et pris la fuite. Voulant rendre visite à la famille du balayeur victime de l’accident pour lequel il avait été arrêté, Jong-du aperçoit la fille de ce dernier, Gong-ju ("princesse "), qui souffre d’un grave handicap moteur. Bien que paralysée cérébrale, Gong-ju est abandonnée par son frère, qui déménage en la laissant seule dans un modeste appartement, sous la surveillance de voisins. Fasciné par la jeune handicapée, Jong-du lui rend visite en cachette. Pendant l’une de ces visites, ne pouvant se contrôler, il tente de la violer, puis s’enfuit, lui laissant cependant son numéro de téléphone. Gong-ju l’appelle et il revient la voir régulièrement. De temps en temps, il la sort de chez elle et lui fait découvrir le monde. Leur complicité se mue en une véritable passion, mais qui reste platonique. Il promet à Gong-ju d’éliminer la seule chose qui semble lui faire peur :les ombres mouvantes qu’un arbre projette sur une petite tapisserie accrochée au mur de sa chambre, qui représente une oasis … Lorsque cette relation hors normes s’affiche au grand jour, la société ne peut le supporter. Un beau jour, alors que Gong-ju accepte de s’offrir au jeune homme, ils sont surpris par le frère de celle-ci et son épouse …
Remonter