Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MTQyNzV8IyMjfDB8IyMjfEJhbmRlIEFubm9uY2UgT3NhbWE=

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MTQyNzV8IyMjfDB8IyMjfEJhbmRlIEFubm9uY2UgT3NhbWE=" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Osama

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Une petite fille de 12 ans, sa mère et un jeune garçon (Spandi) ont survécu aux répressions qui ont suivi les manifestations organisées par les femmes afghanes au début du régime taliban. Les deux femmes travaillent dans un hôpital, mais sont informées que les talibans ont renvoyé tout le personnel et fermé les portes de l'établissement. Les talibans s'assurent qu'aucune femme ne peut désormais s'aventurer hors de sa maison sans compagnon “légal”, c'est-à-dire sans membre de la famille. Dans le cas contraire, elles seront sévèrement punies. Le mari et le fils étant décédés, personne ne peut servir de “caution” à la famille, et la mère, poussée par le chômage, décide avec la grand-mère de changer l'apparence de sa fille : désormais, ce sera un garçon. La décision terrifie la jeune fille, angoissée que sa véritable identité ne soit reconnue par les talibans. Afin de trouver un emploi, la mère et sa fille rendent visite au laitier qui était jadis un ami du père. Embauchée, la jeune fille commence à envisager la vie différement, mais un beau jour, la police religieuse l'oblige à se rendre à la mosquée pour la prière de midi. Peu habituée aux rites religieux masculins, la jeune fille commet plusieurs “bourdes” durant la prière, provoquant la suspicion d'un taliban. Le lendemain, tous les garçons du quartier, la jeune fille y compris, sont emmenés dans une école religieuse appelée Madrassa, qui s'avère également être un centre d'entraînement militaire taliban. Après avoir manqué être repérée une première fois, mais sauvée grâce à l'aide de Spandi (qui l'a surnommée Osama afin de participer à la supercherie), la jeune fille est finalement découverte, arrêtée et jetée en prison. Au tribunal religieux, où l'on préconise très facilement la lapidation comme sentence de mort, on finit par la forcer à épouser un vieux mollah qui l'avait repérée au camp militaire. Ce n'est qu'une fois mariée qu'elle comprend qu'elle est sa quatrième femme...
Remonter