Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MTMyOTQ5fCMjI3wwfCMjI3xCYW5kZSBBbm5vbmNlIFBlcnPpY3V0aW9u

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MTMyOTQ5fCMjI3wwfCMjI3xCYW5kZSBBbm5vbmNlIFBlcnPpY3V0aW9u" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Persécution

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Persécuté et persécuteur Pour ses amis - ils sont nombreux -, Daniel est un garçon qui va bien et qui s’en tire toujours. De tout. Des luttes pour assurer l’ordinaire, des situations périlleuses qui demandent réflexe et sang-froid. Pour cela, il a un talent que d’autres lui envient. Tant mieux, car depuis quelque temps il lui faut beaucoup de fermeté pour faire face à un type qui le harcèle, un type sorti de nulle part, et qui a l’air de penser que Daniel est un don du ciel et l’homme de sa vie. Le harceler : c’est à dire marcher derrière lui dans la rue, savoir tout de ses horaires, pénétrer sur les chantiers de Daniel. Daniel fait des travaux pour un copain, un appartement qu’il remet en état et il pense qu’il y est seul. Mais dès le début, ils y sont deux. Daniel travaille, régulièrement, toujours dans des endroits différents, sans chef, ça lui permet de vivre, sans entrave et libre. Il arrête quand il veut, il reprend quand il veut, parfois c’est dur, mais il ne se plaint pas. Sur ce plan-là, du moins. Car parfois Daniel s’enflamme et se plaint : Sonia. Qu’il aime depuis trois ans. Et qui l’aime aussi. C’est ce qu’il parvient difficilement à se dire à certains moments de la journée, mais à d’autres il n’y arrive plus. Sonia lui donne peu de raisons de s’inquiéter, de douter, il y a bien des problèmes d’emploi du temps, mais rien d’outrageant, il y a sa fatigue parce que la société qui l’emploie lui confie toujours plus de choses, mais soudain, quand elle est là, certains jours, en quelques secondes, toute certitude est balayée : l’inquiétude de Daniel reprend le dessus, sa colère, celle qui le pousse à être injuste, à persécuter, à prendre ce visage hostile et détestable, à revenir et revenir encore sur des points sur lesquels ils sont d’accord et depuis longtemps. La douleur qui envahit tout. C’est peut-être ce que Sonia a vu tout de suite et ce qu’elle a aimé. Mais c’est ce qui maintenant dresse un mur infranchissable entre eux. Et la vie de Daniel, régulièrement pourrie par les apparitions de ce type qui ne se contente plus de regarder, mais qui a maintenant un avis sur tout, et spécialement sur l’amour. Cet inconnu obsessionnel et encombrant sait comment il faut aimer et il le dit bien fort, Daniel pourrait le tuer pour ça. Lui qui souffre trop pour aimer, sans la persécuter, la femme qu’il a choisie.
Remonter