Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=NjQyM3wjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBQb2xpc3NvbnMgZXQgZ2FsaXBldHRlcw==

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=NjQyM3wjIyN8MHwjIyN8QmFuZGUgQW5ub25jZSBQb2xpc3NvbnMgZXQgZ2FsaXBldHRlcw==" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Polissons et galipettes

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Une composition de petits films libertins du siècle dernier ; réalisée et produite par Michel Reilhac et Mélange Production. Les films présentés : LA COIFFEUSE( 1905) ATELIER FAIMINETTE (1921) ABOTT BITT AU COUVENT (1925) LA FESSEE A L’ECOLE (1925) MOUSQUETAIRE AU RESTAURANT (1920) LA VOYEUSE (1924) MISS BUTTERFLY (1925) AGENOR FAIT U LEVAGE (1925) DEVOIRS DE VACANCES (1920) L’HEURE DU THE (1925) MASSAGES (1930) BURIED TREASURE (1925) NOTES DU REALISATEUR : "Il semble que dès les premiers jours du cinéma muet, la caméra ait servi à satisfaire les besoins les plus primaires du voyeurisme qu’elle permettait d’assouvir en filmant les ébats amoureux. Il est certain en tous ces que toute une production clandestine s’et très rapidement, dès le tout début du vingtième siècle, mise en place pour alimenter les collections érotiques d’amateurs. Ces films ont aussi rapidement été programmés en séances à heures fixes dans les salons d’attente des bordels sophistiqués. Le but de ces séances était double : elles offraient une manière émoustillante d’attendre que ces dames soient disponibles, une sorte de mise en bouche, et elles permettaient aussi aux jeunes hommes amenés là pour la première fois par leurs oncles (souvent le dimanche après la messe), de prendre leurs premières leçons d’éducation sexuelle. Ils y découvraient ébahis le corps des femmes et surtout comment l’honorer. Une fois initiés de la sorte aux secrets virils ils pouvaient passer aux travaux pratiques. Ainsi pouvaient se transmettre les gaillardes traditions de l’amour vu par les hommes." Michel Reilhac
  • de Ester Martin Bergsmark et Sara Kaaman et Tora Martens et Wolfe Madam et Ingrid Ryberg et Jennifer Rainsfor et Elin Magnussson et Asa Sandzen et Nelli Roselli et Pella Kâgerman et Joanna Rytel et Marit Osterb et Universal Pussy et Mia Engberg
Remonter