Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MzE1MzJ8IyMjfDB8IyMjfEJhbmRlIEFubm9uY2UgUmlkaW5nIEdpYW50cw==

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MzE1MzJ8IyMjfDB8IyMjfEJhbmRlIEFubm9uY2UgUmlkaW5nIEdpYW50cw==" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Riding Giants

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Passionnés ou inconscients ? Rêveurs ou poseurs ? De nombreux champions ont voulu pousser le surf à ses limites extrêmes en chevauchant les vagues les plus spectaculaires, les rouleaux les plus dangeureux. Des hommes soudain minuscules face à des déferlantes de géant. Riding giants est leur histoire. Mais impssible de la raconter sans raconter l’histoire du surf lui-même. Un sport devenu mondialement synonyme de jeunesse, d’aventure et de liberté. Le surf n’est pas né avec les beach boys ! La pratique de cette discipline remonte à plus de 1500 ans, dans ce qui est l’actuelle Polynésie, mais son explosion ne se fait que dans les années quarante, le long de la côte sud-californienne. C’est tout un style de vie qui s’impose, un nouvel idéal avec son fond de romantisme et sa philosophie bohème. Les Forties font rugir cette culture d’avant-garde : les surfeurs sont la beat génération bien avant Kerouac, les hippies bien avant Woodstock, les amateurs de frissons bien avant la X-Box. C’est à la même époque qu ‘apparaissent ces premiers groupes d’aventureux à la recherche de vagues toujours plus hautes. La pratique du surf comme un simple divertissement de plage ne leur suffit, son rôle d’émancipateur social non plus. Parmi eux, il y a Greg Noll, le pionnier, alias Le Taureau. Il y a Jeff Clark, issu de la Californie du nord, et qui, après avoir découvert les vagues géantes de Mavericks, près de San Francisco, est venu y surfer en solitaire pendant plus de dix ans. Et il y a Laird Hamilton, de Hawaï, le plus extrême, un athlète de talent mais aussi un grand innovateur, que ses pairs considèrent comme le meilleur. Leur aventure est drôle, passionnée, sincère, touchante, parfois tragique, et aussi colorée qu’un tube des Beach Boys !
Remonter