Bande-Annonce Route One USA

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

, cineaste américain indépendant, est revenu en Amérique, qu'il avait quittée quelques années, afin de descendre et de filmer la route numéro 1, 5 000 Kms de bitume parcourant la côte Est, de la frontière canadienne à Key West, au sud de la Floride. C’est la plus ancienne route des USA. Elle court sur 5000 kilomètres, longe toute la côte Atlantique, de la frontière canadienne dans l’Etat du Maine à la pointe de Key West en Floride, à 150 kilomètres environ de Cuba. Pas moins de 78 millions de personnes (le tiers de la population américaine) y circulent quotidiennement. La Route N°1 a tout vu, tout entendu, des coups de génie aux errances les plus folles de l’Amérique. Un étalage bizarre de 300 années d’histoire nationale où se condensent toutes les strates de la population, des régions isolées et rurales, aux kilomètres de motels, en passant par les grandes zones métropolitaines, ces « îles modernes d’acier et de verre ». Mi-fiction, mi-autobiographie, ce road-movie incroyable (4 heures de film sur fond de variations jazz par Michel Petrucciani et Barre Phillips, six mois de tournage) est la redécouverte du cœur de l’Amérique par un exilé qui rentre au pays, fin des années 80 (juste avant la Guerre du Golfe), après des années d’absence. Saisissant, « déroutant » et toujours d’actualité.
Remonter