Bande-Annonce Scratch

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Un film de , avec Afrika Bambaataa, Jazzy Jay, DJ Shadow... SYNOPSIS : Ce film documentaire retrace tout l’histoire des DJs, des années 70 à aujourd’hui, en s’arrêtant particulièrement sur les experts du " scratch ", inséparable du mouvement hip-hop. LE DVD : Image : 1.77 Format respecté -16/9 compatible 4/3 Son : Dolby Digital 5.1 Anglais Sous-titres : Français Bonus : - Scènes supplémentaires (60 minutes – VOST - SCRATCH de A à Z - La bande-annonce (VOST) - Entretien avec DJ Cut Killer (VF) - L’interview du réalisateur (VOST) - Les DJ’s de SCRATCH - Lien Internet L’AVIS DE LA REDACTION : Scratcher, vous avez dit scratcher ? " Rappers’ Delight ", vous connaissez ? Mais si, souvenez-vous, c’était en 1979, Sugarhill Gang...Vous y êtes ? Si vous aimez, ou mieux encore, que vous adorez, alors vous pouvez allez voir SCRATCH. Par contre, si cette musique vous rend nerveux, passez votre chemin... SCRATCH est un film dans lequel images et sons marchent à l’unisson. Un film qui booste, porté par un montage rapide, au rythme enlevé, presque saccadé : les cuts musicaux se retrouvent à l’écran, les effets sonores et visuels se confondent. L’unité est totale, l’osmose profonde. Un seul mot, un seul sujet, le scratch, un seul objectif, être le meilleur. Entre interviews et moments de spectacle, compétitions de DJ, passages de break-dance, SCRATCH nous donne à voir à la fois le devant de la scène et l’envers du décor. Le côté normalement invisible de ces scratcheurs, racontant comment enfant ils piquaient les disques de leurs parents pour s’entraîner sur leur platine, en cachette. Et surtout, la passion avec laquelle ils parlent de leur art. La fascination qui brille dans leurs yeux. Scratcher n’est pas que le plaisir d’une soirée, c’est toute leur vie, leur moyen de s’exprimer, de s’affirmer, d’exister. Le documentaire, très bien construit, tente de nous initier, aux noms, au vocabulaire, à l’esprit, si spécifique, de cette communauté. Mais malheureusement, arrivé à sa moitié, le côté nouveauté perd son attrait, et une impression de déjà vu apparaît. A réserver donc aux amateurs passionnés... Sarah Beaufol FICHE TECHNIQUE : Réalisateur: Producteur : Ernest Meza Producteurs exécutifs : Allen et Albert Hugues Producteur et Collaborateur au scénario : Brad Blondheim Producteur associé : John Carluccio Monteur : Directeur de la photographie : Robert Bennett Monteur son et mixeur : David Barlett FICHE ARTISTIQUE : Dans leur propre rôle : Grand Wizzard Theodore Afrika Bambaataa Jazzy Jay Grand Mixer DXT Steinski Mixmastermike Qbert et Invisible Skratch Picklz DJ Shadow Rob Switt et The X-ecutioners DJ Babu et The Beat Junkies DJ Faust et Shortee DJ Craze et The Allies
Remonter