Bande-Annonce Sleepwalker

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Un film de Johannes Runeborg, avec Ralph Carlsson, Ewa Carlsson, Anders Palm et Tuva Novotny SYNOPSIS Ulrick Hansson est un architecte dont la vie est des plus calmes. Il vit dans une petite banlieue tranquille, entouré de sa femme et de ses deux enfants. Mais quand un matin il se réveille baignant dans le sang et se rendant compte que la maison est vidée de ses occupants, Ulrick croit faire un cauchemar. Croyant qu'il est atteint de somnambulisme, il décide alors de filmer ses aventures nocturnes afin de savoir où a bien put passer sa famille. C'est là qu'il va découvrir des côtés de sa personnalité qu'il aurait préféré ne jamais connaître… L'AVIS DE LA REDACTION Bravo ! Oui bravo : on ne croyait plus au genre psychologie/thriller après tous les ratés dont on a pu être témoin depuis le début de cette année. Or ici, Johannes Runeborg joue dangereusement avec nos nerfs et parvient réellement à nous effrayer. Auréolé cette année du Grand Prix " Sang neuf " du Festival du film policier de Cognac, SLEEPWALKER est un polar parfaitement ficelé. En quelques scènes, le spectateur passe d’un milieu familial tout ce qu’il existe de plus sain à une atmosphère lugubre et inquiétante. Très rapidement, on en vient à douter de tout : Ulrik a-t-il massacré sa famille ou ne l’a-t-il que rêvé… ? La peur se distille au goutte-à-goutte pour mieux nous terroriser et nous faire perdre tous les repères auxquels on croyait jusqu’alors. Les petits temps morts existants ne parviennent cependant pas à nous décourager et quand la vérité nous saute aux yeux, on en reste coi. Autre petit conseil important : ne ratez pas le générique final qui cache lui aussi une vérité insoupçonnée ! Julie Mleczko
Remonter