Partager


Utilisez les options ci-dessous pour partager votre vidéo.

Embed:

http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MzQzNzkzfCMjI3wzNTYzMnwjIyN8QmFuZGUtYW5ub25jZSBUcnV0aCA6IGxlIFByaXggZGUgbGEgVulyaXTp

Iframe:

<iframe id="cacplayer" scrolling="no" style="border:none" src="http://www.commeaucinema.com/embedded.php?v=MzQzNzkzfCMjI3wzNTYzMnwjIyN8QmFuZGUtYW5ub25jZSBUcnV0aCA6IGxlIFByaXggZGUgbGEgVulyaXTp" width="100%" height="390"></iframe>

Bande-Annonce Truth : le Prix de la Vérité

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

9 septembre 2004. Le présentateur vedette du JT de CBS, Dan Rather (), et sa productrice Mary Mapes () plongent dans la tourmente… La veille, les deux journalistes ont diffusé un reportage dans l'émission-culte 60 Minutes II particulièrement compromettant pour George W. Bush : le président aurait tenté de fuir ses obligations militaires entre 1968 et 1974. Pire encore : il aurait bénéficié d'appuis familiaux et politiques pour échapper à la guerre du Vietnam. Mary Mapes et ses enquêteurs avaient réuni à la hâte des témoignages et des documents inédits, jugés solides. À l'approche du duel entre Bush et Kerry pour la présidentielle, cette affaire pouvait avoir un impact non négligeable sur l'issue du scrutin. Mais en l'espace de quelques jours, l'opinion publique et les médias ont cessé de s'intéresser au passé militaire de Bush. En revanche, Mary Mapes et Dan Rather sont dans l'œil du cyclone : les documents présentés dans l'émission sont des faux. Tout à coup, l'équipe de 60 Minutes est accusée de faute professionnelle et d'amateurisme. Mary Mapes finit par être licenciée et Dan Rather est contraint de prendre sa retraite anticipée. L'intégrité et l'indépendance de la presse ont-elles encore leur place dans les salles de rédaction ?
Remonter