Bande-Annonce Un chien andalou

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

Sur un balcon, un homme sectionne avec un miroir l'œil de son amie au moment où un léger nuage avance vers la pleine lune. Huit ans plus tard, un jeune homme désire une femme mais traîne derrière lui les vestiges de son passé, des pianos remplis d'ânes morts. Un homme est mis au pénitencier par son double... Le surréalisme en peinture est assez aisément accessible par une visite dans les plus grands musées : les œuvres de , Max Ernst, Joan Miro, Tanguy. Beaucoup moins connu est le cinéma surréaliste. Un chien andalou compte donc au nombre - très petit nombre - de films surréalistes car comme le disait André Breton dans Le surréalisme et la peinture, « il faut solliciter l'œil sauvage ». En rencontrant , Buñuel évoqua le croisement de deux rêves, succession d'images hallucinées, un nuage effilé coupant la lune suivit d'une lame de rasoir tranchant un œil. Le deuxième rêve, tout aussi surréaliste, décrit une main pleine de fourmis. Mieux qu'un cadavre exquis, Buñuel s'enflamma : « Et si nous faisions un film à partir de cela ? ». Et les Editions Montparnasse pensèrent, « Et si nous faisions un DVD Collector autour du surréalisme, à partir de cet incroyable objet non identifié de 15 minutes ? ».
Remonter