Bande-Annonce Vertige d'une rencontre

Vos avis sur ce film

Exprimez-vous

Résumé

nous emmène à la découverte de l’aigle royal. Sa quête, et le film qui la raconte, Jean-Michel l’a commencé il y a une dizaine d’années. Avec lui, nous arpentons le Champsaur, une terre proche mais confidentielle, un royaume féerique, bordé des plus hauts sommets des Alpes du sud. Le chamois intrépide, la marmotte indolente, l’hermine racée, le tétras-lyre gladiateur, les oiseaux multicolores accompagnent les pas du cinéaste vers les cimes. Pour ne pas troubler l’incessant ballet de ces êtres farouches, l’homme se fait oublier jusqu’à devenir invisible. Mais nous fait aussi partager son quotidien, les marches interminables, les 50 kilos de matériel cinématographique qu’il faut hisser vers les hauteurs, l’inconfort, la solitude, le doute, les nuits glaciales, les attentes interminables dans l’exiguïté de la tente d’affût… Ainsi, aux images magnifiques de cette nature intacte, filmées en Super 16, répondent celles, brutes, sans fard et souvent drôles, de la préparation et des coulisses, tournées elles avec une caméra DV. est un cinéaste natif de la vallée du Champsaur. C’est en 2004 qu’il commence à filmer les animaux de ses montagnes. Peu à peu naît l’idée d’un film, le film d’une quête, celle de l’aigle en même temps qu’une quête personnelle. Les images ont été entièrement filmées dans les vallées du Champsaur, du Dévoluy et du Valgaudemar, non loin de Saint- Bonnet, le village natal de . Une région située dans les Hautes-Alpes, sur la route Napoléon, comprenant le Massif des Ecrins et sa célèbre “Barre”, atteignant 4100 m d’altitude. Ici, la nature est exceptionnellement préservée, avec, comme poumon, le parc national des Ecrins, le plus grand de France.
Remonter