CommeAuCinema

Critiques : Bellamy

    en DVD le 09 Septembre 2009

Notre critique : Bellamy

    Un film pour un acteur… et aux seconds rôles excellents

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Bellamy marque la première collaboration entre deux monstres du cinéma français : Chabrol et Depardieu. Le film a été écrit spécialement pour l’acteur. Cela se ressent. Ceux qui n’aiment pas voir Depardieu « faire du Depardieu » feront mieux de rester chez eux. Les inconditionnels du comédien apprécieront l’exercice qui, sans être révolutionnaire ni mémorable, est somme toute plutôt agréable.

    Bellamy, c’est une enquête policière sans en être une. Le commissaire passe de paisibles vacances jusqu’à ce qu’un hurluberlu lui annonce qu’il a tué un homme. Or Bellamy, c’est un peu le Dr House de la police (répliques mordantes et hilarantes en moins) : il ne supporte pas qu’une énigme lui résiste. Le voilà donc qui décide de mener une enquête, mais officieusement. Après tout, c’est plus sympa que de passer sa soirée à jouer au scrabble.

    Le drôle de type, c’est Jacques Gamblin. Qui vole presque la vedette à Depardieu. Ironique, non ? Il incarne à la perfection cet homme aux deux visages, complètement largué entre deux vies. Schizophrénique. Un autre acteur qui crève l’écran est aussi présent. Clovis Cornillac étonne dans le rôle du frère de Bellamy, dur en apparence, mais totalement paumé intérieurement. Sa souffrance se ressent dans le moindre geste, dans sa façon âpre de se déplacer. Impressionnant.

    La performance de Marie Bunel est aussi excellente. Elle apporte une grâce et une douceur particulière au film, comme une pause entre les trois hommes du film, qu’ils soient suspicieux, dangereux ou paumés. Comme un îlot auquel se rapprocher. Chabrol laisse la part belle aux seconds rôles féminins. La féminité tout en douceur de Marie Bunel s’oppose à celle volcanique de la tentatrice séductrice Vahina Giocante.

    Le scénario est intéressant. L’enquête se mène bien, même si les personnes ayant regardé deux ou trois séries policières basiques, comprendront vite ce qui se passe. Chabrol ne réinvente ici pas le genre. On sent seulement qu’il trouve un vrai plaisir à diriger ses comédiens. Et heureusement, car c’est un film pour acteur. Le scénario n’est au fond qu’un prétexte pour les mettre en scène. Il n’en est pas négligé pour autant.

    La mise en scène est classique et élégante. Maîtrisée, sans superflu. Un film à voir pour Depardieu, mais aussi pour les excellents seconds rôles. Chabrol ne nous donne pas une œuvre mythique, mais un film intrigant, porté par des comédiens à leur meilleur niveau.

Critiques : Bellamy 0 étoile

  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    4 étoiles
    " Ce Bellamy, qui déroute tout d’abord, finit par devenir jubilatoire : c’est l’autoportrait parfait de Chabrol et de Depardieu réunis. "
    Jean-Baptiste Morain (article entier disponible dans Les Inrocks n°691, page 48)
  • Le Monde
    Le Monde
    4 étoiles
    " Alors que le moteur policier de l'intrigue s'effiloche, se mettent en place les composantes d'une vision qui dépasse les triviaux enjeux du genre criminel."
    Jean-François Rauger (article entier disponible dans Monde du 25/02/2009)
  • Les Cahiers du Cinema
    Les Cahiers du Cinema
    4 étoiles
    " Une inépuisable générosité de rimes, un bruissement sourd et profus de doubles. Une contagion, une sympathie. Tantôt drôles, tantôt graves. "
    Emmanuel Burdeau (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°643, page 22).
  • A nous Paris
    A nous Paris
    3 étoiles
    " (…) Une investigation pleine de vie sur laquelle plane l’âme de Simenon, de Brassens, et de Chabrol bien sûr."
    (article entier disponible dans A Nous Paris du 19/02/09)
  • 20 Minutes
    20 Minutes
    3 étoiles
    " (...) un polar jubilatoire. "
    Caroline Vié (article entier disponible dans 20 Minutes du 25/02/2009)
  • Ouest France
    Ouest France
    3 étoiles
    " C’est astucieux, habile et malin."
    (article entier disponible dans Ouest France du 25/02/2009)
  • Studio CinéLive (Pour)
    Studio CinéLive (Pour)
    3 étoiles
    " Le trio d’acteurs Depardie-Bunel-Cornillac, étincelle dans ce faux polar tendu, aussi psychologiquement complexe que magnifiquement torturé (…) ."
    Laurent Djian (article entier disponible dans Studio CinéLive n°2, page 38)
  • L'Express Styles
    L'Express Styles
    3 étoiles
    " Bellamy avance à pas feutré et le plaisir qu’il donne se juge, perversion chabrolienne s’il en est, à la frustartion qu’il fait naître-en ce sens, il est très proche de Merci pour le chocolat."
    E. L. (article entier disponible dans L'express Mag n°3008, page 50)
  • Positif
    Positif
    3 étoiles
    " Claude Chabrol, à l'évidence, a pris grand plaisir à mettre en scène cette histoire brillamment ficelée. "
    Jean A. Gili (article entier disponible dans Positif n°577, pages 44-45)
  • Première
    Première
    2 étoiles
    " Drôle de film. "
    C. N. (article entier disponible dans Première n°384, page 60)
  • Télérama
    Télérama
    2 étoiles
    « Entamé un peu mollement comme une série B genre Poulet au Vinaigre, Bellamy s’achève froidement comme un film noir à la Duvivier, rongé par la culpabilité et le dégoût de soi. »
    Jacques Morice (article entier disponible dans Télérama n°3085, pages 40-41)
  • VSD
    VSD
    2 étoiles
    " Chabrol semble plus inspiré par l’étude du ménage à trois que par l’intrigue policière banale. Le film pâtit de ce déséquilibre. "
    O. B. (article entier disponible dans VSD n°1644, page 60)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    2 étoiles
    " Mystification et indulgence, deux veines de l'univers chabrolien (...). "
    (article entier disponible dans Le Figaro du 25/02/2009)
  • TéléCinéObs
    TéléCinéObs
    2 étoiles
    " Étrange film, probablement l’un des plus révélateurs de Chabrol."
    Alain Riou (article entier disponible dans Télé Ciné Obs n°2312, page 24)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    1 étoile
    " (...) un film fruste et sans force. "
    Carlos Gomez (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 22 février 2009)
  • Télé 7 Jours
    Télé 7 Jours
    1 étoile
    " Un film décalé, un peu bizarre, où l’intrigue compte moins que le jeu, d’ailleurs excellent, des acteurs."
    Viviane Pescheux (article entier disponible dans Télé7Jours n°2544, page 122)
  • Studio CinéLive (Contre)
    Studio CinéLive (Contre)
    1 étoile
    " (…) Un mauvais brouillon."
    Sandra Benedetti (article entier disponible dans Studio CinéLive n°2, page 38)
  • Metro
    Metro
     
    " On espérait beaucoup de la première collaboration entre deux poids lourds du cinéma français. Hélas, Bellamy déçoit. Si Depardieu campe un énième flic désabusé, Chabrol s’emmêle dans ces histoires de faux-semblants. "
    (article entier disponible dans Metro du 25/02/2009)