Critiques : BullHead

    en DVD le 04 Septembre 2012

Critiques : BullHead 1 étoile

  • Technikart
    Technikart
    4 étoiles
    " BullHead est un polar agraire, sous-genre rarement exploré, sur fond de mafia de la barbaque et de trafics d'hormones, situé dans un univers consanguin, bouseux, blafard et ultraviolent. "
    Léonard Haddad (article entier disponible dans Technikart n°159, page 96)
  • Studio Ciné Live
    Studio Ciné Live
    4 étoiles
    " La mise en scène de Roskam rappelle le Nicolas Winding Refn de Pusher par son aspect coup de poing, fluide et précis. Schoenarts, lui, livre une prestation d'une intensité inhumaine (…) "
    T.C. (article entier disponible dans Studio Ciné Live n°35, page 36)
  • Première
    Première
    3 étoiles
    " Envie de tripes, de nouveauté et de beau bizarre ? C'est ici que ça se passe. "
    T.A. (article entier disponible dans Première n°420, page 39)
  • 20 Minutes
    20 Minutes
    3 étoiles
    " Cet homme brisé, petit éleveur de bétail évoluant dans le milieu pourri du trafic d'hormones flamand, constitue l'un des personnages les plus forts qu'on a vus depuis longtemps sur un écran. On ne sort pas intact de cette rencontre unique. "
    Caroline Vié (article entier disponible dans 20 Minutes du 22/02/2012)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " Entre chronique intime glauque et intrigue policière, sens du climat et économie du récit, histoire de vengeance et tentation de rédemption amoureuse, Michaël R. Roskam mène assez remarquablement sa barque, réussissant à instaurer une atmosphère poisseuse à souhait autour de personnages aussi sommaires que bien enlevés.."
    Jacques Mandelbaum (article entier disponible dans Monde du 22/02/2012)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    " L'essentiel est l'impression globale que produit le film, le sentiment que Michaël R. Roskam a réalisé un des plus beaux films noirs européens vus depuis longtemps. "
    Vincent Ostria (article entier disponible dans Les Inrocks n°847, page 74)
  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    " Cette sombre histoire de trafic d'hormones chez les éleveurs flamands est inspirée par l'affaire Van Noppen (...). A mi-chemin entre le thriller et le western, le premier film de Michaël R. Roskam parvien à donner au fait divers une amleur scorsésienne. "
    Jérémie Couston (article entier disponible dans Télérama n°3241, page 45)
  • VSD
    VSD
    3 étoiles
    " Dominé par l'interprétation colossale de Matthias Schoenaerts, il laisse des traces dont la profondeur surmonte la balourdise de quelques écarts "cosmiques". "
    B.A (article entier disponible dans VSD n°1800, page 62)
  • Les Fiches du Cinéma
    Les Fiches du Cinéma
    3 étoiles
    " Virtuose et touchant à la fois, Bullhead représente le meilleur de deux mondes. "
    S.G. (article entier disponible dans Les Fiches du Cinéma n°2021, page 15 )
  • Positif
    Positif
    3 étoiles
    " Un film glaçant et saisissant (...) "
    Alain Masson (article entier disponible dans Positif n°613, page 15)
  • Figaroscope
    Figaroscope
    2 étoiles
    " Tous les ressorts de la tragédie sont là - non-dit, trahison, bassesse, vengeance - et servent le propos du réalisateur qui signe un premier film âpre, dense et alimenté par cette haine tenace entre Wallons et Flamands."
    Jean-Luc Wachthausen (article entier disponible dans Figaroscope du 22/02/2012)
  • Libération
    Libération
    2 étoiles
    " Souvent, le film dérape, se fait même du mal en s’obligeant à emprunter des raccourcis faciles (…). A l’inverse, il fait mouche à chaque fois qu’il braque son objectif au plus près de son comédien, littéralement habité, qui distille de la première à la dernière minute un flux poisseux d’énergie du désespoir. "
    Bruno Icher (article entier disponible dans Libération du 22/02/2012)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    2 étoiles
    " Avec son héros tragique en quête de rédemption, ce thriller brutal, sélectionné à l’Oscar du meilleur film étranger, accroche le spectateur sans le ménager. "
    Hubert Lizé (article entier disponible dans Le Parisien du 22/02/2012)
  • Le Nouvel Observateur
    Le Nouvel Observateur
    1 étoile
    " (...) ce thriller flamand sur fond d’industrie bovine s’éparpille entre ses deux sujets : un trafic d’hormones qui tourne mal et le désir d’amour contrarié d’un éleveur de bétail castré à l’adolescence et accro aux anabolisants.
    LA révélation du film : l’acteur Matthias Schoenaerts, dont on n’oubliera pas de sitôt la gueule mi-homme, mi-bœuf. "

    Nicolas Schaller (article entier disponible dans Le Nouvel Observateur du 22/02/2012)