Centaure
Genre : Drame - Durée : 1h29 mn
Sortie en salles le 31 Janvier 2018
Presse

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★

Critiques : Centaure 2 étoiles

  • Première
    Première
    3 étoiles
    "Tendresse, jalousie, affrontement entre hier et aujourd’hui, Centaure évolue sur une multitude de registres sans jamais se perdre au fil des (més)aventures vécues par son personnage central, campé avec charisme, malice et émotion par le réalisateur lui- même."
    Frédéric Strauss (article entier disponible sur le site internet de Première, publié le 30/01/2018)
  • Le Nouvel Observateur
    Le Nouvel Observateur
    3 étoiles
    "Arym Kubat capte avec talent la force du paysage, la bulle de temps dans laquelle vit le pays, la force de ces visages sculptés par le labeur et le vent. La poésie émouvante d'un monde ancien qui disparaît."
    François Forestier (article entier disponible sur le site internet du Nouvel Observateur, publié le 31/01/2018)
  • Les Fiches du Cinéma
    Les Fiches du Cinéma
    3 étoiles
    "Un rappel lumineux et désespéré sur la mort des traditions."
    G.To (article entier disponible sur le site internet des Fiches du Cinéma, publié le 31/01/2018)
  • Critikat
    Critikat
    3 étoiles
    "Si Centaure reste léger, malgré son schématisme, son foisonnement et son pessimisme, il le doit sans doute à la caractérisation de son personnage-titre."
    Thomas Choury (article entier disponible sur le site internet de Critikat, publié le 30/01/2018)
  • Transfuge
    Transfuge
    3 étoiles
    "Avec Centaure, Aktan Arym Kubat signe une fable lyrique et cocasse sur le Kirghizistan."
    Léocadie Handke (article entier disponible sur le site internet de Transfuge)
  • Libération
    Libération
    3 étoiles
    "Dans la chaleur, de plans larges en plans d’ensemble, Arym Kubat, sans moralisme, laisse affleurer les problématiques sociales et politiques de cet ex-pays soviétique, gagné dans un même temps par l’essor de l’islam et portant fraîchement les stigmates de la guerre d’Afghanistan."
    Jérémy Piette (article entier disponible sur le site internet de Libération, publié le 30/01/2018)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    3 étoiles
    "Tout en brossant un portrait magnifique d'un homme à l'étroit dans sa vie, Centaure parle de l'abandon des traditions, du matérialisme et de la radicalisation de l'islam dans cette région du monde."
    Catherine Balle (article entier disponible sur le site internet du Parisien, publié le 31/01/2018)
  • L'Humanité
    L'Humanité
    3 étoiles
    "Ce second long métrage de toute beauté nous emporte au cœur brisé de la société kirghize."
    Dominique Widemann (article entier disponible sur le site internet de L'Humanité, publié le 31/01/2018)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    "Centaure est une sorte de western kirghiz où les événements prennent rapidement une dimension symbolique et abstraite. S’y produit une sorte de précipité chimique où le présent se lirait à la lumière d’un passé désormais enfoui."
    Jean-François Rauger (article entier disponible sur le site internet du Monde, publié le 31/01/2018)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    2 étoiles
    "A défaut de nous éblouir d’une intrigue imparable, le film prend position pour le bon sens écologique et se pare de son folklore ancestral louant la nature et les chevaux, cavalcades à la clé."
    Al.C (article entier disponible sur le site internet du Journal du Dimanche, publié le 23/01/2018)
Remonter