Critiques : Chronicle

    en DVD le 27 Juin 2012

Notre critique : Chronicle

    Des ados (presque) comme les autres

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Lors d'une soirée arrosée, trois ados se frottent d'un peu trop près à une mystérieuse substance. Cette rencontre explosive avec un OONC (Objet d'Origine Non Contrôlée) va alors les doter de superpouvoirs évolutifs, jouissifs... mais dangereux.

    Chronicle, portrait d


    Dans la famille "Films sur l'adolescence", après la comédie potache type American pie, la chronique trash version Larry Clark ou la bluette fantastico-romantique genre Twilight, voici l'allégorie freak de Josh Trank.

    Tourné sous forme de journal filmé, Chronicle suit le quotidien (extra)ordinaire d'Andrew (Dane Dehaan), un ado solitaire et malheureux, et de ses potes Matt (Alex Russell) et Steve (Michael B. Jordan). Témoignant de leur exploration, d'abord innocente, de leur nouveaux pouvoirs jusqu'à leur prise de conscience (bonne ou mauvaise) de leur puissance et de leur ascendant sur le reste des "mortels", cette chronique légèrement désabusée dépasse rapidement l'épisode action SF pour se pencher sur les affres de l'âge ingrat.

    Caractérisés par leur perte progressive - et plus ou moins voulue - de contrôle, ces ados tiraillés entre le besoin d'exister et celui de conquérir (une fille, la reconnaissance de leur entourage ou... la vengeance) se révèlent toujours plus humains dans leur "exception".

    Malin, le long-métrage déroule ainsi une métaphore (à peine voilée) assez juste d'une période de l'existence sans cesse sur le fil, au cours de laquelle "lycée" rime plus souvent avec "difficulté" qu'avec "popularité".

Critiques : Chronicle 1 étoile

  • Metro
    Metro
    4 étoiles
    " Le résultat, aussi inventif qu’angoissant, ne perd jamais de vue la psychologie des personnages. "
    Jérôme Vermelin (article entier disponible dans Metro du 22/02/2012)
  • Libération
    Libération
    3 étoiles
    " À une ou deux habiletés près (soudures trop visibles, jonctions trop forcées), Josh Trank respecte la contrainte du found footage avec une élégance bien tenue, mais il ne la fait jamais dévier de son objectif principal et fondamentalement désenchanté. "
    Olivier Séguret (article entier disponible dans Libération du 22/02/2012)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " Chronicle adopte le parti pris du journal filmé. (…) Ce procédé, devenu aujourd'hui un cliché usé, ne doit pas seulement être pris ici comme un moyen de doper le suspense et l'efficacité du spectacle. C'est une manière d'affirmer aussi que le récit conté ne l'a été que d'un point de vue humain, "à hauteur d'homme".
    Jean-François Rauger (article entier disponible dans Monde du 22/02/2012)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    " Trank déploie une mise en scène relativement riche, aussi à l'aise dans le micro-évènement que dans l'évènement spectaculaire. "
    Jacky Goldberg (article entier disponible dans Les Inrocks n°847, pages 72,73)
  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    " Allègrement interprété par trois apollons inconnus au bataillon et réalisé par un talentueux anonyme de 26 ans, ce modeste premier film de superhéros parfaitement minuté (1h24) redonne fois en la jeunesse d' Hollywood !. "
    Jérémie Couston (article entier disponible dans Télérama n°3241, page 46)
  • Studio Ciné Live
    Studio Ciné Live
    3 étoiles
    " On pourra reprocher au film une réalisation non exempte de défauts (…) ou des effets spéciaux parfois faiblards, mais la fraîcheur de l'interprétation du trio Russell, Jordan, DeHaan, et quelques dialogues servis au boulet de canon; pourraient bien offrir à ce teen movie intelligent, singulier et spectaculaire sa place au panthéon des pop-corn movies cultes. "
    Iris Mazzacurati (article entier disponible dans Studio Ciné Live n°35, page 35)
  • Les Fiches du Cinéma
    Les Fiches du Cinéma
    3 étoiles
    " Chronicle se révèle ainsi attachant, immersif tout en parvenant à déjouer les pièges de son scénario classique et d'une mise en scène à double tranchant. "
    S.A. (article entier disponible dans Les Fiches du Cinéma n°2021, page 17 )
  • Positif
    Positif
    3 étoiles
    " Le pouvoir du héros de déplacer les objets (et donc sa caméra) dans l'espace évite l'écueil de la monotonie qui est si souvent l'apanage des films en caméra subjective. Cette simplicité rigoriste dans les prises de vues enrichit les scènes d'explosion et de pyrotechnie en les ramenant à hauteur d'hommes, ce qui renvoie aux enjeux du film, une tragédie métaphysique vécue par un adolescent. "
    Ph.R. (article entier disponible dans Positif n°613, page 41)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    2 étoiles
    " Filmé en DV, ce thriller fantastique contourne son principal obstacle en faisant léviter la caméra à mesure que le pouvoir d'Andrew s'accroît, et en fabriquant de multiples points de vue (grâce à l'omniprésence de la vidéosurveillance). Malin. "
    S.B. (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 19/02/2012)
  • Figaroscope
    Figaroscope
    2 étoiles
    " Le mélange entre film d’ados et blockbusters de superhéros fonctionne bien, en dépit d’une fin convenue."
    Olivier Delcroix (article entier disponible dans Figaroscope du 22/02/2012)
  • Le Nouvel Observateur
    Le Nouvel Observateur
    2 étoiles
    " (...) ces images légères, un peu grunge, confèrent à l’ensemble un influx ludique particulièrement rafraîchissant. "
    Guillaume Loison (article entier disponible dans Le Nouvel Observateur du 22/02/2012)

  • Le Parisien
    Le Parisien
    2 étoiles
    " Drôle, haletant, mais aussi angoissant, Chronicle, qui utilise des effets spéciaux innovants, en dit long sur ces ados obsédés par leur image qui ont en permanence une caméra sur eux pour mettre leurs vidéos en ligne sur les réseaux sociaux. "
    Alain Grasset (article entier disponible dans Le Parisien du 22/02/2012)
  • Télé7Jours
    Télé7Jours
    1 étoile
    " Chronicle séduit lorsqu'il maltraite, à la manière de Heroes, les codes de la Marvel Company. Mais, faute de grands pouvoirs scénaristiques, il s'essouffle avant la fin. "
    J.B. (article entier disponible dans Télé7Jours n°2700, page 128)
  • VSD
    VSD
    1 étoile
    " Une volonté balourde de plagier Cloverfield qui nous rappelle qu' Hollywood a du mal avec la finesse. "
    O.B. (article entier disponible dans VSD n°1800, page 62)
  • Technikart
    Technikart
    1 étoile
    " La seule bonne idée de Chronicle - qui consiste à regarder des garçons faire des superconneries de garçons - est ruinée comme le reste par une cruelle absence de point de vue. "
    Benjamin Rozovas (article entier disponible dans Technikart n°160, page 122)