Critiques : Compliance

    en DVD le 29 Janvier 2013

Notre critique : Compliance

    Malsain et frustrant

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    !! Attention Spoilers !!
    Compliance, terme anglais pour désigner la notion de conformité, est un drame psychologique de Craig Zobel sorti en 2012 qui s'inspire directement d'un fait divers réel ayant eu lieu aux États-Unis dans les années 2000.


    Sandra (Ann Dowd), manager dans un fast-food de l'Ohio reçoit l'appel d'un agent de police l'informant qu'une de ses employées est accusée d'avoir volé une cliente.
    Becky (Dreama Walker), jeune salariée du fast-food est alors emmenée dans le vestiaire pour s'expliquer. Elle ignore que derrière cette porte, elle va vivre un véritable enfer.

    La problématique que soulève Compliance est des plus intéressantes : quel est le degré d'obéissance d'un homme face à un ordre donné par une autorité supérieure ? Jusqu'où est-il prêt à aller ?


    Même si on comprend où le réalisateur veut en venir, on a beaucoup de mal à entrer pleinement dans cette histoire tant il nous laisse simple spectateur de cette véritable séance de torture infligée à la jeune Becky.
    Si nous, spectateur, avons suffisamment de conscience pour nous apercevoir très rapidement qu'il s'agit d'un canular téléphonique orchestré par un pervers, il n'en est rien pour les personnages du film qui ne reculent devant aucun ordre donné par le soi-disant policier au bout du fil : fouille au corps, humiliation, et même agression sexuelle. Ce constat là établit, le film tourne au ridicule et on attend, patiemment, que l'un d'eux découvre que tout cela n'était qu'une vaste farce. En attendant, le réalisateur nous inflige des scènes d'une perversité extrême dans un huis clos interminable dont on ressort frustré, tant la promesse était grande.

Critiques : Compliance 1 étoile

  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " (...) une provocation cinématographique au meilleur sens du terme, qui exige de ses spectateurs qu'ils questionnent à la fois le spectacle qu'on leur offre et la façon dont ils le reçoivent. "
    Thomas Sotinel (article entier disponible dans Monde du 25/09/2012)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    3 étoiles
    " Ce drame psychologique, interprété avec justesse, pose la question de l’obéissance et de la manipulation avec acuité. "
    H.L. (article entier disponible dans Le Parisien du 26/09/2012)
  • Métro
    Métro
    3 étoiles
    " Cousin du récent Buried, de Rodrigo Cortès, Compliance place le spectateur dans un état de malaise constant, le malmène et le crache hors de la salle épuisé, glacé. "
    (article entier disponible dans Metro du 26/09/2012)
  • L'Express Styles
    L'Express Styles
    3 étoiles
    " (...) un thriller dérangeant à souhait. "
    J.W. (article entier disponible dans L'express Style n°3195, page 40)
  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    " Une fable dérangeante sur la soumission. "
    Cécile Mury (article entier disponible dans Télérama n°3272)
  • Première
    Première
    2 étoiles
    " (...) le film a le mérite de révéler qu'il est dangereux de respecter aveuglément l'autorité et ses représentants. "
    G.D. (article entier disponible dans Première n°427, page 46.)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    2 étoiles
    " (...) un huis clos sous tension et suffocant (...). "
    Stéphanie Belpêche (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 23/09/2012)
  • Libération
    Libération
    2 étoiles
    " L’expérience sur l’obéissance à l’autorité laborieusement transposée dans un fast-food."
    Guillaume Tion (article entier disponible dans Libération du 26/09/2012)
  • Les fiches du cinéma
    Les fiches du cinéma
    2 étoiles
    " Compliance est une réussite (...) il offre un saisissant condensé des relations interpersonnelles "
    S.A (article entier disponible dans Les Fiches du Cinéma n°2031, page 05 )
  • Les cahiers du cinéma
    Les cahiers du cinéma
    2 étoiles
    " Vers la fin, une idée brillante (...) fait tout à coup découvrir la dipositon des lieux autour du fast-food où se déroule le drame et rend plus monstrueuse encore cette histoire de fou. "
    Jean- Philippe Tessé (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°682, page 55 ).
  • Technikart
    Technikart
    2 étoiles
    " Parce que ça a beau marcher bof d'un strict point de vue cinéma, ça finit tout de même par faire sacrément froid dans le dos. "
    François Grelet (article entier disponible dans Technikart n°166, page 72)
  • Positif
    Positif
    1 étoile
    " Craig Zobel aurait dû faire sien ce précepte de Boileau qui traverse les âges : "Le vrai peut quelque fois n'être pas vraisemblable "
    G.V (article entier disponible dans Positif n°622, page 48)