Contes Italiens
Genres : Fiction, Historique - Durée : 1h55 mn
Sortie en salles le 10 Juin 2015
Presse
Spectateurs

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★

Critiques : Contes Italiens 1 étoile

  • Positif
    Positif
    3 étoiles
    " Brillante adaptation de Boccace. Les auteurs signent un film sensible. "
    Jean A. Gili (article entier disponible dans Positif numéro 652 page 33)
  • Trois Couleurs
    Trois Couleurs
    3 étoiles
    " À l’exubérance et à la trivialité de leurs prédécesseurs, les Taviani répondent par la beauté sobre de leur mise en scène et la gravité de leur ton. "
    Timé Zoppé (article entier disponible dans Trois couleurs numéro 132 de Juin 2015)
  • Studio CinéLive
    Studio CinéLive
    3 étoiles
    " Puissant "
    T.B. (article entier disponible dans Studio CinéLive n°70, page 97)
  • Télérama
    Télérama
    2 étoiles
    " Un résultat trop raffiné, loin de la cocasserie du texte. "
    Samuel Douhaire (article entier disponible dans Télérama n°3413, page 54)
  • Libération
    Libération
    2 étoiles
    " Les frères Taviani signent une nouvelle relecture poussiéreuse de Boccace. "
    Clémentine Gallot (article entier disponible dans Libération du 09/06/15)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    2 étoiles
    " Élégant mais lisse "
    Vincent Ostria (article entier disponible dans Les Inrocks n°1019, page 68)
  • Première
    Première
    2 étoiles
    " La mise en scène, hiératique, rivalise néanmoins d'inventions pour explorer des univers tragiques, fabuleux ou cocasses. "
    I.D. (article entier disponible dans Première n°460, page 98)
  • Les Fiches du Cinéma
    Les Fiches du Cinéma
    2 étoiles
    " Amoureux de leur Toscane à laquelle rend justice la superbe photographie, les Taviani optent pour la beauté, quitte à nous offrir un plaisant mais bien lisse Décaméron. "
    M.D. (article entier disponible dans Les Fiches du Cinéma n°2077, page 8)
  • Le Monde
    Le Monde
    1 étoile
    " Les réalisateurs italiens ont voulu, à leur tour, adapter « Le Décaméron ». Mais ils étaient visiblement en panne d’inspiration cinématographique."
    Franck Nouchi (article entier disponible dans Le Monde du 09/06/15)
Remonter