Entre ses mains

Entre ses mains

Un film de , avec et d'apres le roman de Dominique Barbéris
Genres : Drame, Comedie Dramatique - Durée : 1H30 mn
Sortie en salles le 21 Septembre 2005 - en VOD/DVD le 05 Avril 2006
Presse
Spectateurs

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★

Notre critique : Entre ses mains

    Le baiser mortel de Poelvoorde…

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Si les talents de comédien de Benoît Poelvoorde ne sont plus à prouver, nous attendions néanmoins depuis longtemps le film qui lui offrirait LE rôle dramatique de sa vie, changeant radicalement avec l'image du grand gaillard un peu benêt qu'on adaptait pour lui à toutes les sauces, de Podium aux Portes de la gloire ou au Vélo de Ghislain Lambert et autres Narco. C'est chose faite avec Entre ses mains, thriller psychologique signé Anne Fontaine, où l'acteur incarne un homme aux multiples facettes, mystérieux et intrigant.

    Claire (Isabelle Carré), la trentaine, mariée, un enfant, travaille aux sinistres d'un grand cabinet d'assurance, Laurent (Benoît Poelvoorde) est vétérinaire. Ils se rencontrent pour un dégât des eaux. Il la séduit, elle se laisse séduire. Un serial killer fait alors la une des infos. Le doute s'installe chez Claire, chez nous aussi. La réalisatrice de Comment j'ai tue mon pere instaure pour cela une ambiance à la fois étrange et envoûtante, soignant particulièrement décor, lumière et musique.
    Poelvoorde n'en oublie pas pour autant son humour surprenant à travers quelques répliques bien senties et jusqu'au bout, on l'aime, même dans les pires moments, on arrive à avoir de la tendresse pour lui, de la compassion… Et donc à douter de ce qu'il est vraiment. Isabelle Carré est elle aussi parfaite dans le rôle de la femme perdue, inquiète et amoureuse. Elle - on - est comme hypnotisé par cet homme si énigmatique.
    En associant très justement histoire d'amour et thriller, Anne Fontaine nous fait ainsi pénétrer naturellement dans l'intimité des personnages. Leur histoire n'en est que plus forte.

    Un film parfaitement maîtrisé de bout en bout, un suspense sur le fil du rasoir - du scalpel - qui bascule régulièrement d'un côté et de l'autre, sans vraiment que l'on sache où se situer.

Critiques : Entre ses mains 1 étoile

  • Positif
    Positif
    3 étoiles
    "La cinéaste fuit le psychologisme et la surenchère (…) La direction d'acteurs, en toute logique, constitue l'un des atouts principaux du film."
    Olivier De Bruyn (article entier disponible dans Positif n°535, page 41)
  • Le Point
    Le Point
    3 étoiles
    " Le film entraîne dans un suspens cérébral où l'efficacité n'est jamais l'ennemi de l'émotion. La cinéaste , avec cette fiction envoûtante, confirme sa singularité."
    Olivier de Bruyn (article entier disponible dans Le Point n°1722, page 90)
  • Figaroscope
    Figaroscope
    3 étoiles
    " Benoît Poelvoorde abandonne le registre comique et truculent pour un rôle tout en retenue et en intériorité. Un magnifique travail de composition qui prouve bien l'étendue de son talent."
    Brigitte Baudin (article entier disponible sur le site de Figaroscope).
  • L'express
    L'express
    3 étoiles
    " Entre ses mains commence par déconcerter par son ton neutre, puis déstabilise par son image et enfin bouleverse par son interprétation. "
    Christophe Carrière (article entier disponible dans L'express Mag n°2829, page 76
  • TéléCinéObs
    TéléCinéObs
    3 étoiles
    " Porté par une mise en scène dénuée d'effets et par des comédiens au service du récit (…) un dénouement vraiment troublant."
    Elodie Lepage (article entier disponible dans TéléCinéObs)
  • Première
    Première
    3 étoiles
    " Anne Fontaine, cinéaste du trouble et de l'implosion, plonge deux corps étrangers (…) dans un thriller où l'infraordinaire tient lieu de péripétie aiguë. C'est infiniment bien vu. "
    Sophie Grassin (article entier disponible dans Première n°344, page 38 .)
  • Cinelive
    Cinelive
    3 étoiles
    " Elle, éblouissante de naturel, lui, bouleversant dans un registre qui ne surprendra que ceux qui s'accrochent aux étiquettes. Noir c'est noir, vous êtes prévenus. "
    Philippe Paumier (article entier disponible dans Cinélive n°94, page 50)
  • Rolling Stone Magazine
    Rolling Stone Magazine
    3 étoiles
    " Anne Fontaine (…) a choisi l'option du réalisme social (…) ce qui est une bonne idée, mais elle a encore fait mieux en mettant son film entre les mains d'Isabelle Carré et Benoît Poolvoerde,. "
    Grégory Alexandre (article entier disponible dans Rolling Stone Magazine n°33, page 83)
  • Studio Magazine
    Studio Magazine
    2 étoiles
    " De très belles scènes entre Isabelle Carré (…) et Benoit Poelvoorde. (…) C'est sans doute dans cette intimité partagée que se trouve la vraie réussite du film "
    J-P. L (article entier disponible dans Studio n°215, page 38)
  • Télérama
    Télérama
    2 étoiles
    " Entre ses mains avance pépère sur ses rails de train fantôme prévisible. A qui la faute ? Sans doute pas aux acteurs qui eux s'en tirent plutôt bien. (…) Le problème vient plutôt des dialogues qui disent toujours trop, et du scénario, pas assez resserré. "
    Jacques Morice (article entier disponible sur le site de Télérama)
  • Libération
    Libération
    2 étoiles
    " « Entre ses mains » trouve son point d'accomplissement optimal grâce à son casting et à la conviction d'une cinéaste qui ne renonce pas à sa vision, aussi casse-gueule soit-elle. "
    Isabelle Potel (article entier disponible sur le site de Libération)
  • Ouest France
    Ouest France
    2 étoiles
    " Anne fontaine reste sur un schéma très prévisible, déjà souvent servi par ce genre de scénario, qui fait souffler par alternance le chaud qui rassure et le froid qui dérange. "
    (article entier disponible sur le site de Ouest France).
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    2 étoiles
    " Au même titre que les précédentes réalisations d'Anne Fontaine, Entre ses mains témoigne d'un soin incontestable apporté à la mise en image. (…) Mais la construction formelle du film fait surtout l'effet d'une machine bien huilée qui tourne à vide. "
    Julien Gester (article entier disponible dans Les Inrocks n° spécial septembre 2005, page 51)
  • Zurban
    Zurban
    2 étoiles
    " Un thriller sombre où les sentiments étouffent, sans l'éclat stylistique d'un Jacques Audiard, mais avec élégance."
    Olivier Pélisson (article entier disponible dans Zurban n°265, page 39)
  • Crossroads
    Crossroads
    1 étoile
    " A l'exception d'une tétanisante scène de meurtre (…) «Entre ses mains», film sur le fil du rasoir, noie progressivement ses audaces (…) dans un verre d'eau. "
    A.M. (article entier disponible dans Crossroads n°35, page 31)
Remonter