Jeannette, l'Enfance de Jeanne d'Arc
Genre : Musique - Durée : 1H45 mn
Sortie en salles le 06 Septembre 2017
Presse

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★

Critiques : Jeannette, l'Enfance de Jeanne d'Arc 1 étoile

  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    " Une radicalité esthétique qui pourra autant enchanter que dérouter… "
    (article entier disponible sur le site internet de Télérama, publié le 06/09/2017)
  • Studio Ciné Live
    Studio Ciné Live
    3 étoiles
    " Partager cette expérience n’est pas seulement un acte cinéphile, c’est soutenir la promesse d’un cinéma vivant. "
    Thomas Baurez (article entier disponible dans Studio Ciné Live n°92, page 81)
  • Libération
    Libération
    2 étoiles
    " Bruno Dumont s’empare de l’héroïne nationale dans une comédie musicale au dispositif culotté mais trop statique. "
    Jérémy Piette (article entier disponible sur le site internet de Libération, publié le 06/09/2017)
  • 20 minutes
    20 minutes
    2 étoiles
    " une drôle de comédie poético-rock’n’roll sur l’enfance de Jeanne d’Arc. "
    Stéphane Leblanc (article entier disponible sur le site internet de 20 minutes, publié le 05/09/2017)
  • L'OBS
    L'OBS
    1 étoile
    " C’est raté "
    X.L (article entier disponible sur le site internet de L’OBS, publié le 06/09/2017)

Critique Cannoise : Jeannette, l'Enfance de Jeanne d'Arc 3 étoiles

  • Le Monde
    Le Monde
    4 étoiles
    Tel est le sentiment qu’inspire le film. Une impression d’absolue nouveauté, une épiphanie stylistique. Aussi, un précis de fermeté et de dignité pour des temps aussi empoisonnés que les nôtres, une démonstration que l’esprit souffle où il veut.
    Jacques Mandelbaum (article entier disponible dans Le Monde du 21 mai 2017)
  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    Comme son héroïne, le cinéaste s'est donné à lui-même une mission possible et impossible. Sa créativité se déploie mais s'enferme dans le concept. Sa fantaisie a tout pour séduire le public mais elle atteint une radicalité qui, cette fois, fera fuir la plupart des spectateurs. La réussite de Jeannette est donc aussi une impasse.
    Frédéric Strauss (article entier disponible dans le Télérama du 21 mai 2017)
Remonter