Jusqu'à la garde
Genre : Drame - Durée : 1h33 mn
Sortie en salles le 07 Février 2018
Presse
Spectateurs

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

Critiques : Jusqu'à la garde 0 étoile

  • Première
    Première
    4 étoiles
    "Avec un sens de la mise en scène aussi millimétré qu'organique, Xavier Legrand bouscule les codes usés du film naturaliste et social à la française (voire à l'anglaise) qu'il emporte ailleurs, vers plus d'ambition formelle et d'épaisseur dramatique. Plus qu'un défricheur, un exemple à suivre."
    Christophe Narbonne (article entier disponible dans Première n°482, page 64)
  • Première
    Première
    4 étoiles
    "On vous aura prévenu : voilà une vraie bombe, un premier film en forme de déflagration qui vous prend et ne vous lâche plus jusqu'à la... fin."
    Gaël Golhen (article entier disponible dans Première n°482, page 108)
  • aVoir-aLire
    aVoir-aLire
    4 étoiles
    "Ce premier long métrage est un véritable coup de maître. Xavier Legrand dépasse les conventions d’un sujet de société et propose un film épuré à l’atmosphère étouffante, qui prend réellement aux tripes."
    Gérard Crespo (article entier disponible sur le site internet d'aVoir-aLire, publié le 30/01/2018)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    4 étoiles
    "Sa mise en scène, serrée et sans musique, ne relâche jamais la tension, et nous administre une claque de cinéma et de vie, magistrale."
    B.T (article entier disponible sur le site internet du Journal du Dimanche, publié le 6/02/2018)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    3 étoiles
    "Un film sobre et intense, éblouissant de maîtrise."
    Eric Neuhoff (article entier disponible sur le site internet du Figaro, publié le 06/02/2018)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    "Cette habileté ne relève pas de la manipulation. Une seconde vision de Jusqu’à la garde (et le film en vaut vraiment la peine) révèle que, si l’on a été surpris, on n’aurait pas dû l’être. On voit alors les indices que – à l’instar de la magistrate du premier acte – l’on peut avoir négligés. On se rend compte alors que Xavier Legrand a mis en scène l’aveuglement et ses conséquences."
    Thomas Sotinel (article entier disponible sur le site internet du Monde, publié le 06/02/2018)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    "Prix de la mise en scène à la Mostra de Venise, un premier long métrage virtuose et implacable sur l’enfer du harcèlement conjugal vu à travers les yeux d’un jeune garçon."
    Emily Barnett (article entier disponible sur le site internet des Inrocks, publié le 02/02/2018)
  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    "Tout tend vers le piège, l’étau se resserre peu à peu, dans un crescendo ­absolument terrorisant. Et bouleversant."
    Jacques Morice (article entier disponible sur le site internet de Télérama, publié le 06/02/2018)
  • Les Fiches du Cinéma
    Les Fiches du Cinéma
    3 étoiles
    "Adoptant au départ le langage du réalisme social, le film se laisse progressivement contaminer par celui du thriller horrifique, tout comme le quotidien ordinaire de la famille est contaminé par la pathologie du père, et bascule dans l’épouvante. Tout cela culmine dans un final implacable, où la perfection du suspense sert totalement la clarté du message."
    N.M (article entier disponible sur le site internet des Fiches du Cinéma, publié le 07/02/2018)
  • Libération
    Libération
     
    ""On ne dit pas par là que Jusqu’à la garde est un chef-d’œuvre, mais tout du moins un vrai film sachant évaluer ses distances avec le réel et mettre en jeu l’imaginaire. Dans le cadre du cinéma social à la française, c’est déjà beaucoup."
    Marcos Uzal (article entier disponible sur le site internet de Libération, publié le 06/02/2018)
Remonter