CommeAuCinema

Critiques : L'Empire des loups

    en DVD le 20 Octobre 2005

Notre critique : L'Empire des loups

    Quand les loups franchissent des rivières (de sang) pourpres…

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    On les avait vu danser, signer un pacte, monter une brigade avec Jin-Roh, les voilà à présent qui bâtissent un empire - une tache assez compliquée tout de même pour ces petites bestioles. Et malgré toute la bonne volonté de Chris Nahon, elles hurlent bien vite à la mort et s'enfuient en trottinant. Car si au fil des pages du roman de Jean-Christophe Grangé, l'histoire pouvait paraître légèrement compliquée voire décousue, le film saute du coq à l'âne et va de situations rocambolesques en rebondissements invraisemblables - et Ariane a sérieusement emmêlé son fil conducteur. A vouloir trop en faire, les loups se prennent un peu vite les pattes dans les pages et la trame du scénario ne tient pas la route une seconde. D'ailleurs les acteurs ne semblent pas plus convaincus par l'histoire que le spectateur. Mis à part Jean Reno en blond platine égal à lui-même et le jeune Jocelyn Quivrin assez convaincant en bleu introverti, le reste du casting fait pâle figure et semble comme démoralisé par les gouttes de pluie qui ne cessent de s'abattre sur leur étrange (et trop compliquée) destinée.
    Alors, comme pour VIDOCQ, on se laisse bien vite aller au simple plaisir des images sans plus rien chercher à comprendre… Et là, en revanche, le show est au rendez-vous. Chris Nahon, fraîchement diplômé de l'école Besson à qui l'on doit déjà le très bestial et très sensuel BAISER MORTEL DU DRAGON, s'en donne à cœur joie et nous livre un véritable spectacle à grand renfort de coups de génie. Mise en scène énergique et efficace, montage saccadé et rythmé, plans et points de vue originaux, il étale tout son savoir-faire à l'américaine et livre un beau travail à la fois visuel et sonore pour le plus grand plaisir des yeux et des oreilles.
    Même si un arrière-goût amer et un léger mal de crâne viennent donc ternir la vision de cet EMPIRE DES LOUPS, le divertissement pop corn et crème glacée est bien au rendez-vous. Les loups sont rentrés dans Paris, ont franchi des rivières de sang pourpres, ont tourné un peu en rond mais viennent tout de même grogner assez fort pour qu'on ne passe pas à côté…

Critiques : L'Empire des loups 1 étoile

  • L'écran fantastique
    L'écran fantastique
    3 étoiles
    " Que le cinéma de genre français soit dans une phase de résurrection spectaculaire, nul ne peut plus en douter. "
    Alain Gauthier (article entier disponible dans L'écran fantastique n°253, page 12)
  • CinéLive
    CinéLive
    2 étoiles
    " Ménager le suspense, entretenir le mystère, certes, mais en rajouter plusieurs couches dans le seul but de brouiller les pistes et de semer le spectateur (…) "
    Marc Toullec (article entier disponible dans Cinélive n°89, page 45)
  • Première
    Première
    2 étoiles
    " À condition de digérer ses ckichés de sous-SEVEN, L'EMPIRE DES LOUPS possède un certain charme hypnotique grâce au savoir-faire plastique de Chris Nahon. "
    N.S. (article entier disponible dans Première n°338, page 51.)
  • Figaroscope
    Figaroscope
    2 étoiles
    " Les amateurs de thriller horrifique, adeptes d'images métalliques et crépusculaires, de musique envahissante et assourdissante trouveront leur bonheur. Les autres, non. "
    Emmanuèle FROIS (article entier disponible sur le site de Figaroscope).
  • Studio Magazine
    Studio Magazine
    1 étoile
    " A la fin du film, on a juste envie de (re)plonger dans le livre. "
    J.-P.L. (article entier disponible dans Studio n°211, page 38)
  • Mad Movies
    Mad Movies
    1 étoile
    " (…) l'opus ici chroniqué relève lui du bon gros nanar qui ravage tout sur son passage. "
    Fausto Fasulo (article entier disponible dans Mad Movies n°174, page 20)
  • L'express
    L'express
    1 étoile
    " Alternant blagues grasses et effets sanglants de mauvais goût, le long-métrage de Chris Nahon glisse alors doucement mais sûrement vers la série Z. "
    J.W. (article entier disponible dans L'express Mag n°2807, page 61)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    1 étoile
    " Jean-Christophe Grangé se bâtit une vraie filmographie, nauséeuse à souhait. "
    Patrice Blouin (article entier disponible dans Les Inrocks n°490, page 39)
  • Zurban
    Zurban
    1 étoile
    " Une superproduction indigeste. "
    O.P. (article entier disponible dans Zurban n°243, page 34)
  • Télérama
    Télérama
    1 étoile
    " Bon pour les oubliettes "
    Srauss Frédéric (article entier disponible sur le site de Télérama)
  • Le Monde
    Le Monde
    1 étoile
    " Les incohérences abondent, le caractère insensé de certaines situations, la naïveté infantile des dialogues et des péripéties déclenchent parfois, et vraisemblablement involontairement, le rire. "
    Rauger Jean-François (article entier disponible sur le site du Monde)
  • Le Point
    Le Point
    1 étoile
    " Voilà un navet pompeux et glauque."
    L F-G (article entier disponible dans Le Point n°1701, page 112)
  • TéléCinéObs
    TéléCinéObs
    1 étoile
    " Un film plutôt limite sur le fond et la forme "
    X.L (article entier disponible dans TéléCinéObs)
  • Les Cahiers du cinéma
    Les Cahiers du cinéma
    1 étoile
    " (…) arrière-fond maladroit de série B fantastique et de jeu vidéo, de gargouilles du Père Lachaise et de neurochirurgie High Tech. "
    Vincent Malausa (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°601, page 53).