La Nuit a dévoré le Monde
Interdit aux moins de 12 ans
Genres : Fantastique, Horreur - Durée : 1h34 mn
Sortie en salles le 07 Mars 2018
Presse
Spectateurs
Sortie en salles le 07 Mars 2018
Interdit aux moins de 12 ans

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★

Critiques : La Nuit a dévoré le Monde 1 étoile

  • Première
    Première
    3 étoiles
    "(...) Rocher se détourne de la fureur et de l'horreur supposées du monde extérieur (rappelées par de rares séquences aussi soudaines que viscérales), de façon à privilégier le chaos intérieur d'un être livré à la solitude la plus complète, qu'il comble en organisant méthodiquement sa survie."
    Christophe Narbonne (article entier disponible dans Première n°483, page 95)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    "Le récit, paranoïaque et extrêmement réaliste, fait preuve d’une belle inventivité pour renouveler la dramaturgie et gratifie le spectateur d’audaces visuelles stimulantes."
    S.B (article entier disponible sur le site internet du Journal du Dimanche, publié le 06/03/2018)
  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    "(...) les idées fusent dans ces scènes conçues comme des fables. Mais l’urgence n’est jamais loin, l’effroi menace pour de bon. Une brillante accélération finale fait battre le cœur et l’on ressort de l’aventure vraiment mordu."
    Frédéric Strauss (article entier disponible sur le site internet de Télérama, publié le 06/03/2018)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    3 étoiles
    "Avec cette version minimaliste de Je suis une légende (...) Dominique Rocher met en scène avec une maîtrise impressionnante un espace aussi physique (l'immeuble assiégé par les zombies) que mental (la psyché mélancolique d'un jeune homme moderne)."
    La rédaction (article entier disponible sur le site internet du Figaro, publié le 07/03/2018)
  • Les Fiches du Cinéma
    Les Fiches du Cinéma
    3 étoiles
    "Entre le survival et le film de zombies, Dominique Rocher réinterprète brillamment les codes du film de genre en jouant la carte du réalisme."
    A.Jo (article entier disponible sur le site internet des Fiches du Cinéma, publié le 07/03/2018)
  • Paris Match
    Paris Match
    3 étoiles
    "A la fois satire sociale et film (très musical !) de zombies en immeuble haussmannien, La nuit a dévoré le monde invente ses codes pour nous mener aux confins de la folie et de la misanthropie. Impressionnant."
    Karelle Fitoussi (article entier disponible sur le site internet de Paris Match, publié le 06/03/2018)
  • 3 étoiles
    "Ce premier film prometteur interroge sur la peur de l’autre et l’isolement dans lequel nous enferme une telle posture dans laquelle on n’aime pas se reconnaître. En l’occurrence, les autres sont des zombies. Forcément, ça aide à s’identifier."
    Julien Dugois (article entier disponible sur le site internet d'aVoir-Lire, publié le 06/03/2018)
  • Le Monde
    Le Monde
    2 étoiles
    "Le premier long-métrage de Dominique Rocher, réalisé avec de petits moyens, est un exercice de style réussi."
    Thomas Sotinel (article entier disponible sur le site internet du Monde, publié le 07/03/2018)
  • Critikat
    Critikat
    2 étoiles
    "La véritable idée du film se trouve là : celle d’envisager l’apocalypse comme la représentation de l’espace mental de Sam, pour mieux revisiter l’allégorie sociale du film de zombie par le prisme de la misanthropie parisienne."
    Corentin Lê (article entier disponible sur le site internet de Critikat, publié le 06/03/2018)
  • Le Nouvel Observateur
    Le Nouvel Observateur
    1 étoile
    "La nuit a dévoré le monde, mais, passé l'intrigante exposition et son écho glaçant aux récents attentats qui ont touché la capitale, c'est l'ennui qui ronge le spectateur."
    Nicolas Schaller (article entier disponible sur le site internet du Nouvel Observateur, publié le 07/03/2018)
Remonter