Critiques : La Taupe

    en DVD le 19 Juin 2012

Critiques : La Taupe 1 étoile

  • Le Point
    Le Point
    4 étoiles
    " Mission accomplie : La Taupe nous plonge dans le clair-obscur de le Carré et nous rappelle qu'il fut aussi le nôtre. "
    F.C. (article entier disponible dans Le Point n°2055, page 96)
  • Ouest France
    Ouest France
    4 étoiles
    " C’est du cinéma d’espionnage comme on l’aime. (...). La tension est permanente, aussi bien que les incertitudes. Le tout est magistralement orchestré par la mise en scène de Tomas Alfredson (...) "
    (article entier disponible dans Ouest France du 08/02/2012)
  • Télérama
    Télérama
    4 étoiles
    " Chaque personnage a sa part d'ombre et chaque comédien époustoufle. C'est l'anti-Bourne (l'anté-Bourne plutôt) : rien de numérique, mais l'encodage nettement plus complexe des lourds secrets du corps humain. "
    Aurélien Ferenczi (article entier disponible dans Télérama n°3239, page 44)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    " Un brillant film d'espionnage à la nostalgie envoûtante, porté par la crème des comédiens anglais, Gary Oldman en tête. "
    Barbara Théate (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 5/02/2012)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    3 étoiles
    " Avec La Taupe, qui sort aujourd’hui sur les écrans, le réalisateur suédois Tomas Alfredson (...) réussit ce tour de force. Il faut dire que son long-métrage réunit l’un des plus beaux plateaux d’acteurs du moment : Gary Oldman (...) incarne George Smiley, chargé de démasquer le traître."
    Hubert Lizé (article entier disponible dans Le Parisien du 08/02/2012)
  • Libération
    Libération
    3 étoiles
    " (…) le monde qu’Alfredson exhume à grands renforts de décors millimétrés et de costumes soignés n’est pas l’expression d’un passé révolu. En assistant aux gesticulations dérisoires de ces êtres prêts à mourir pour continuer à appartenir à leur fraternité secrète, on ne peut s’empêcher de penser à d’autres hommes, contemporains, qui discutent dans des bureaux aseptisés de l’avenir d’un monde enfin libéré de la menace communiste."
    Bruno Icher (article entier disponible dans Libération du 08/02/2012)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " Mis en scène par le Suédois Tomas Alfredson (...), cette lutte épique et mesquine entre Occident capitaliste et Orient communiste bouillonne d'énergie. Chaque plan répond à un défi, qu'il s'agisse de mener la narration entre les écueils de la simplification à outrance et de l'ésotérisme ou de dessiner des personnages fugaces. "
    Thomas Sotinel (article entier disponible dans Le Monde du 08/02/2012)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    3 étoiles
    " Dialogues à double détente pimentés d'humour british et de sous-entendus, climat pesant et nostalgique, plongée profonde dans le dédale des services secrets: après l'excellent Morse, Tomas Alfredson mène cet anti-James Bond avec une intelligence aiguë. "
    Olivier Delcroix (article entier disponible dans Le Figaro du 08/02/2012)
  • Première
    Première
    3 étoiles
    " Dans le genre, La taupe est un film de réflexion plus que d’action, qui décrit une réalité complexe plutôt qu’il ne perpétue une mythologie simpliste. Aux antipodes d’un James Bond, il représente un modèle aussi réussi que séduisant. "
    Gérard Delorme (article entier disponible dans Première n°420, page 33)
  • TéléCinéObs
    TéléCinéObs
    3 étoiles
    " Styliste hardi, Alfredson joue sur la mise en scène et les non-dits avec une virtuosité si subtile que les enjeux sont parfois difficiles à cerner. "
    N.S (article entier disponible dans TéléCinéObs n°2466, page 30)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    " Tomas Alfredson adapte brillamment John Le Carré et signe un film d’espionnage à la nostalgie émouvante, porté par la crème des acteurs anglais. "
    B.T. (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 12/02/2012)
  • Studio Ciné Live
    Studio Ciné Live
    2 étoiles
    " Une adaptation compassée et figée de John Le Carré. "
    X.L. (article entier disponible dans Studio CinéLive n°34, page 42)
  • Positif
    Positif
    2 étoiles
    " On assiste essentiellement à une mise en scène de réunions et de rencontres où l'action se limite aux paroles qui masquent et sèment le doute quant aux identités réelles des agents. "
    Pierre Eisenreich (article entier disponible dans Positif n°612, page 32)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    2 étoiles
    " Tout compte fait, Tomas Alfredson n'était pas un feu de paille. Il confirme qu'il est un innovateur avec cette adaptation du célèbre roman de John le Carré, où il redéfinit le film d'espionnage tout comme il avait dé-gothisé le cinéma d'horreur dans Morse. "
    Vincent Ostria (article entier disponible dans Les Inrocks n°845, page 72)
  • Télérama
    Télérama
    1 étoile
    " Tout est traité sur le même plan. Les péripéties s'enchaînent comme des épisodes interchangeables et tournent court. (...) Comme dans les mauvais films, tout simplement. "
    Frédéric Strauss (article entier disponible dans Télérama n°3239, page 44)