Le Coeur des Hommes 3
Presse
Spectateurs

Critiques

  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

Critiques : Le Coeur des Hommes 3 1 étoile

  • Paris Match
    Paris Match
    3 étoiles
    " Cette suite tient toutes ses promesses. Un coup de coeur, en quelque sorte. "
    Alain Spira (article entier disponible dans Paris Match n°3362, page 22)
  • Le Figaroscope
    Le Figaroscope
    2 étoiles
    "Rien de nouveau sous le soleil mais les acteurs s'en sortent toujours bien"
    Etienne Sorin (Article disponible dans Le Figaroscope du 21/10/2013)
  • Première
    Première
    1 étoile
    " Zéro mise en scène, maxi misogynie. Une vraie débandade. "
    C.N. (article entier disponible dans Première n°440, page 41.)
  • Les Fiches du Cinéma
    Les Fiches du Cinéma
    1 étoile
    "nos quasi sexagénaires figés dans leur "adulescence" commencent à friser le ridicule"
    I.D. (Article entier disponible dans Les Fiches du Cinéma n°2049 p.23)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    1 étoile
    "Ce troisième volet (...) sombre dans la vulgarité."
    Nathalie Simon (Article entier disponible dans Le Figaro du 22/10/2013)
  • Metro
    Metro
    1 étoile
    "Mise en scène inexistante, happy end au rythme des violons et conclusion habituelle sur l’incroyable chance d’avoir de bons copains..."
    Marilyne Letertre (Article entier disponible dans Métronews du 22/10/2013)
  • Télérama
    Télérama
    1 étoile
    "Entre platitude extrême et vulgarité misogyne (...) le coeur de ces hommes-là est tombé en dessous de la ceinture"
    G.O. (Article entier disponible dans Télérama n°3328 p.67)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    1 étoile
    " (…) absolue laideur formelle. "
    R.B. (article entier disponible dans Les Inrocks n°934, page 71)
  • L'Express
    L'Express
    1 étoile
    " (…) ce Coeur des hommes 3 est le symptôme d'un cinéma rançais en fin de courses, écrit du bout des doigts, produit fabriqué sans nécessité qui se repose sur les lauriers des deux premiers volets (…) "
    Eric Libiot (article entier disponible dans L'express Style n°3251, page 119)
Remonter