Critiques : Le seigneur des anneaux : le retour du roi

    en DVD le 23 Novembre 2006

Notre critique : Le seigneur des anneaux : le retour du roi

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Troisième et dernier volet de la trilogie de Peter Jackson, adaptée de l’œuvre de JRR Tolkien Le Seigneur des Anneaux, LE RETOUR DU ROI s’inscrit parfaitement dans la veine des deux premiers opus. Grandiose, impressionnant, à l’image de la grande bataille du film, celle de Minas Tirith, le cinéaste Néo-Zélandais signe ici une œuvre à vous couper le souffle.
    La mise en scène est tout aussi spectaculaire que celle des DEUX TOURS, voir plus, tant la bataille et son enjeu sont importants. Le réalisme hallucinant de certaines séquences nous fait trembler avec Aragorn, Gandalf et les autres. Une bande-son adéquate permet par ailleurs de rentrer au mieux dans cette gigantesque bataille, qui se relève être aussi un gigantesque défit cinématographique… brillamment relevé par Peter Jackson. Tout est ici disproportionné : les combats, leur rendu à l’écran, nos émotions lorsque l’on se retrouve immergés dedans.

    Le film est l’occasion de découvrir de nouveaux lieux et personnages, alors que d’autres ont disparu (Saroumane) ou sont à peine évoqués (les Arbres). Mais ce dernier opus permet avant tout à chacun de se dévoiler. Plusieurs personnages se révèlent en effet à nous. Frodon et Sam tout d’abord, un temps séparés dans leur quête. Mais aussi Pippin et Merry, inséparables dans les deux premiers épisodes, qui vont ici combattre dignement chacun de leur côté. De même, d’autres héros sont plus mis en valeur, comme Eowyn, qui va elle aussi combattre et se révéler littéralement à nos yeux.

    La fin, fidèle à celle de Tolkien, risque malheureusement de décevoir par sa mise en scène très (trop) hollywoodienne avec ses baisers langoureux et ses adieux larmoyants (rassurez-vous, on ne vous en dira pas plus…). Elle a néanmoins l’énorme avantage d’être une vraie fin (contrairement à celle d’une récente autre trilogie).
    La boucle est donc bouclée, le film est fini, la trilogie également. Du brillant travail pour du pur plaisir !

Critiques : Le seigneur des anneaux : le retour du roi 1 étoile

  • CinéLive
    CinéLive
    3 étoiles
    "Orchestré avec toujours autant de lyrisme (trop ?), on se laisse porter par les sombres ballets aériens de dragons démoniaques, le chant mélancolique de Pippin alors que les troupes se lancent dans un combat désespéré, avant d’ête subjugué par la majesté de Minas Tirith, le dernier rempart encore debout des Hommes dont les vues panoramiques font rêver."
    Christophe Chadefaud (article entier disponible dans Cinélive n°75, page 38)
  • Studio Magazine
    Studio Magazine
    3 étoiles
    " (…) Peter Jackson a réussi non seulement une œuvre fidèle et extrêmement originale, mais aussi une incroyable aventure de cinéma (trois tournages simultanés !), trois beaux films, chacun meilleur que le précédent, et qui, ensemble, témoignent d’une maîtrise, d’une ambition et d’une invention exceptionnelles."
    Jean-Pierre Lavoignat (article entier disponible dans Studio Magazine n°196, page 22)
  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    "Emportés par ce conte au long cours (plus de trois heures !), on s'emballe sans oublier de se moquer un peu, y compris de soi-même, devant l'impavide sérieux de tous ces héros inoxydables ; devant la délicatesse sucrée de chevauchées elfiques très symbolistes, silhouettes luminescentes sur forêts sombres ; devant les trognes grognantes, baveuses et hirsutes de " méchants " forcément laids au-delà de la laideur."
    Cécile Mury (article entier disponible sur le site de Télérama)
  • Libération
    Libération
    2 étoiles
    "On trouve tout dans ce dernier tiers samaritain de la saga annulaire : confins, hulks, feu, trolls, crânes, fées, mammouths, apocalypse, nazeguls, rois fous, armada, forteresses, dédales, princesses éprises, félons, loupiotes anti-mégamygale, pierriers, zéniths et nadirs, lombrics, morale, sorcellerie, oeil-boule sous-marin ou anus-oeil volcanique - et Hobbits..
    L'intrigue échappe un peu mais le synopsis est grosso (énormo) modo le même."

    Bruno BAYON (article entier disponible sur le site de Libération)
  • Figaroscope
    Figaroscope
    2 étoiles
    " Les décors sont grandioses, la mise en scène de Peter Jackson époustouflante, les scènes de batailles superbes. Moments d’anthologie : l’armée des morts prenant d’assaut la forteresse, les chevauchées fantastiques et les combats titanesques à couper le souffle."
    Brigitte Baudin (article entier disponible sur le site de Figaroscope).
  • Chronic'art
    Chronic'art
    1 étoile
    " Ce n’est ni mépris ni arrogance que de n’y voir qu’un spectacle sans âme et sans saveur. On y constate simplement, plus que la vérification d’une terne inéquation entre moyens financiers démesurés et qualité (un tel axiome est inepte, heureusement), l’illustration bête et méchante d’un principe qui ne l’est pas moins : on ne fait pas de bons films, même et surtout adaptés d’une oeuvre à succès, sans idées ni personnalité."
    Jean-Philippe Tessé (article entier disponible sur le site de Chronic’art)