Lola Pater
Genre : Drame - Durée : 1h35 mn
Sortie en salles le 09 Août 2017
Presse
Spectateurs

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★

Critiques : Lola Pater 1 étoile

  • Télérama
    Télérama
    4 étoiles
    " A savoir Fanny Ardant, qui excelle toujours lorsqu'on lui demande de braver le grotesque pour atteindre le sublime."
    Pierre Murat (article entier disponible dans le Télérama du 9 août 2017)
  • Studio
    Studio
    3 étoiles
    "Un drôle de récit filial d'une sensibilité bouleversante."
    T.C. (article entier disponible dans le Studio Ciné Live n°91 p.89)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    "Ecrit avec toutes les finesses qui font qu’une pure fiction peut sonner plus vrai que la vie, mis en scène avec un tact extravagant allant droit au cœur, le film convoque une galerie de personnages attachants et tous justes."
    AL.C (article entier disponible dans Le Journal du Dimanche du 9 août 2017)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    3 étoiles
    "Sur le fil plutôt radical de son sujet, le réalisateur de « Goodbye Morocco » laisse infuser toutes les nuances d'une situation dramatique que partagent avec une totale crédibilité Fanny Ardant, parfaite de naturel dans un personnage aussi singulier, et Tewfik Jallab, qui crevait déjà l'écran aux côtés de Jamel Debbouze dans « Né quelque part », de Mohamed Hamidi."
    Pierre Vavasseur (article entier disponible dans Le Parisien du 9 août 2017)
  • L'Obs
    L'Obs
    3 étoiles
    "On apprécie la frontalité subtile avec laquelle le réalisateur de "Délice Paloma" et de "Goodbye Morocco" aborde son histoire, et l'humour, qui contraste avec la gravité du sujet."
    Xavier Leherpeur (article entier disponible dans L’Obs du 9 août 2017)
  • Le Monde
    Le Monde
    2 étoiles
    "Elles ne s’incarnent jamais tout à fait. A cause d’un scénario qui emprunte les étapes les plus prévisibles de la lente et tardive réconciliation entre un parent et un enfant longtemps séparés. A cause peut-être aussi du choix de l’interprète principale."
    Thomas Sotinel (article entier disponible dans Le Monde du 9 août 2017)
  • Les Inrockuptibles
    Les Inrockuptibles
    2 étoiles
    "Lola Pater pêche par baisses de tension, mais on retient au final la sensibilité de Moknèche, et son courage aussi puisqu’il questionne des siècles de patriarcat"
    Serge Kaganski (article entier disponible dans Les Inrockuptibles du 9 août 2017)
  • Libération
    Libération
    1 étoile
    "On comprend la douleur mais on peine à connecter humblement avec une histoire pourtant cruciale - et à oublier l’actrice qui s’évertue à performer avec tout son barouf de maniérismes plutôt qu’à interpréter une femme trans qui, au loin quelque part, s’appelle peut-être aussi Lola et ne se reconnaîtra probablement pas."
    Jérémy Piette (article entier disponible dans le Libération du 9 août 2017)
Remonter