Manhattan Stories
Genre : Drame - Durée : 1h24 mn
Sortie en salles le 16 Mai 2018
Presse

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★

Critiques : Manhattan Stories 1 étoile

  • Première
    Première
    3 étoiles
    "Une vibe organique et spirituelle (belle BO gospel) qui doit aussi beaucoup à l'excellent casting - mention spéciale à Michael Cera, hilarant en plumitif amateur de heavy metal."
    Eric Vernay (article entier disponible dans Première n°485, page 105)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    3 étoiles
    "Defa joue à être Dieu le temps d'un film choral. Évoque avec finesse les thèmes qui le préoccupent, comme la solitude, l'amitié et l'amour. Il procède par petites touches; images éclairées avec douceur, lumières solaires et bande-son jazzy agrémentent des dialogues qui sonnent souvent juste."
    La rédaction (article entier disponible sur le site internet du Figaro, publié le 15/05/2018)
  • Télérama
    Télérama
    2 étoiles
    A cause de Michael Cera en apprenti Tintin, on pense à Woody Allen, époque Meurtre mystérieux à Manhattan. A John Cassavetes, aussi, parrain attitré de la mouvance mumblecore, ces films américains à petit budget, indépendants et bavards, tournés dans la rue et dans les chambres à coucher, auquel appartient ce premier long métrage attachant."
    Jérémie Couston (article entier disponible sur le site internet de Télérama, publié le 15/05/2018)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    1 étoile
    "Aucune de ces histoires ne tiendrait la distance d'un film. Cela donne une sorte de recueil de nouvelles, réunies dans un seul, bavard et marqué par la figure new-yorkaise de Woody Allen. Inégales et légères, souvent drôles ou tendres, parfois aussi sans grand intérêt."
    S.J. (article entier disponible sur le site internet du Journal du Dimanche, publié le 15/05/2018)
  • Le Nouvel Observateur
    Le Nouvel Observateur
    1 étoile
    "C'est léger (trop), décontracté (trop), sympathique (un peu) et inabouti. Le premier film de Dustin Guy Defa cherche à capter l'énergie de la ville : bonne idée, mais tout reste suspendu, sans qu'on s'attache vraiment aux personnages. Il y a là un essai qui ne demande qu'à être transformé."
    François Forestier (article entier disponible sur le site internet du Nouvel Observateur, publié le 15/05/2018)
Remonter