Critiques : Melancholia

    en DVD le 03 Janvier 2012

Critiques : Melancholia 1 étoile

  • Le Nouvel Observateur
    Le Nouvel Observateur
    4 étoiles
    "La liberté virtuose d’une mise en scène au service de l’analyse des comportements et des caractères produit naturellement le spectacle de ce qui apparaît comme la fin d’un monde (…)"
    Pascal Mérigeau (article entier disponible dans Le Nouvel Observateur n°2439, page 92)
  • Les Cahiers du cinéma
    Les Cahiers du cinéma
    4 étoiles
    " Qui touche à la mélancolie, la vraie, prend le risque de tomber dans une eau lourde et d'y perdre tous ses repères. En ce sens Melancholia prend place au rayon de grandes oeuvres sur le sujet, quelque part entre le Problème XXX d'Aristote et la fameuse gravure de Durer. "
    Stéphane Delorme (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°669, pages 32,33,34,35)
  • Studio CinéLive
    Studio CinéLive
    4 étoiles
    "La fin du monde sublimée par Lars Von Trier dans un film subjuguant de beauté."
    C. C. (article entier disponible dans Studio CinéLive n°29, page 34)
  • Le Point
    Le Point
    4 étoiles
    " Si Lars Von Trier voulait renvoyer les films d'action à leur impuissance, son but est atteint : cette exquise pavane pour notre planète défunte est tout simplement son plus beau film. "
    Florence Colombani (article entier disponible dans Le Point n°2029, page 74)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    4 étoiles
    "Pas de plan gratuit, la narration d’une logique implacable, est chargée de sens et de suspense. Chef-d’œuvre."
    S. B. (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 08/08/2011)


  • Figaroscope
    Figaroscope
    4 étoiles
    " L'Apocalypse selon Lars von Trier ressemble à un drame intime qui se joue en famille. (...) Melancholia est une œuvre crépusculaire et onirique sur la fin du monde. "
    Emmanuèle Frois (article entier disponible dans Figaroscope du 09/08/11)
  • TéléCinéObs
    TéléCinéObs
    4 étoiles
    "Melancholia distille une vision du monde désenchantée, observation de notre réalité quotidienne par un dépressif nihiliste."
    J.-P. G. (article entier disponible dans TéléCinéObs n°2440, page 14)

  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    4 étoiles
    " A travers des visions d'apocalypse riches en émotions, Lars Von Trier tend ses images somptueuses à une perfection formelle. Chef-d'oeuvre. "
    S.B. (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 16/08/11)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    " Melancholia est loin d'être parfait mais reflète l'état physique actuel du monde en nous envoyant des éclats de cinéma déjà inoubliables. "
    Serge Kagangsky (article entier disponible dans Les Inrocks n°817, pages 22/23)
  • Première
    Première
    3 étoiles
    " Lars Von Trier continue de transformer se dépression en véritable œuvre d'art et signe- non pas dans la fureur mais cette fois dans la sérénité- l'un de ses plus beaux cauchemars. le chaos règne, et personne ne nous délivrera. "
    Thomas Agnelli (article entier disponible dans Première n°414, page 26)
  • Elle
    Elle
    3 étoiles
    "Avec Wagner en fond et à fond les manettes, Lars von Trier nous met du cinéma plein les yeux (…)"
    Florence Ben Sadoun (article entier disponible dans Elle n°3423, page 42)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    3 étoiles
    " Melancholia envoûte, subjugue, déconcerte. (...) Quel choc ! La fin du monde ? Il n'y a rien de plus beau. Il faut attendre l'apocalypse en compagnie de Lars von Trier. "
    Eric Neuhoff (article entier disponible dans Le Figaro du 09/08/11)
  • Libération
    Libération
    3 étoiles
    " C’est à la fois le cinéma dans la pleine puissance de ses moyens et un constat du monde, de l’air, des hommes, qui ne saurait se consoler de rien. Von Trier est un faux provocateur, et l’incurable Melancholia, l’absolu contraire d’une provocation. "
    PHILIPPE AZOURY(article entier disponible dans Libération du 10/08/11)
  • Mad Movies
    Mad Movies
    2 étoiles
    " En dépit du caractère spectaculaire du final, la courbe de l'oeuvre redescend ainsi lentement vers le point zéro. Ensuite, c'est le néant. "
    Gilles Esposito (article entier disponible dans Mad Movies n°243, pages 60/61)
  • Télé 7 jours
    Télé 7 jours
    1 étoile
    "Le pessimisme mortifère de cette œuvre désespérée plombe l'ambiance. Presque autant que les affligeantes déclarations de Lars Von Trier sur la croisette."
    J. Barcilon (article entier disponible dans Télé7Jours n°2672, page 116)
  • l'express
    l'express
    1 étoile
    " Ce type a un talent énorme et un esprit embrouillé de mille choses qui parasitent son intelligence autant qu'elles exacerbent ses provocations. Mais, il en faut pas non plus, tout pardonner à un artiste. "
    Éric Libiot (article entier disponible dans L'express Mag n°3136, page 73)

Critique Cannoise : Melancholia 2 étoiles

  • Le Monde
    Le Monde
    4 étoiles
    " Ce film magnifique, de ceux dont la vision restera gravée en nous, témoigne une fois encore de la stupéfiante disposition de Lars von Trier à faire voir son univers à travers une expression plastique constamment inventive, constamment renouvelée. "
    Jacques Mandelbaum (article entier disponible dans Le Monde du 20/05/2011)
  • 20 minutes
    20 minutes
    3 étoiles
    " Moins violent et provocateur qu’Antichrist, Melancholia suprend par la beauté de ses images et son aspect violemment pessimiste. Cette fable, chronique d’une fin du monde annoncée, émeut et ravit par son intensité."
    Caroline Vié (article entier disponible dans 20 Minutes du 19/05/2011)
  • Liberation
    Liberation
    3 étoiles
    " Tourné comme en prédiction des récents tsunamis et autres séismes japonais, buvard d’une inquiétude (...) Melancholia est une sorte d’anti-Arbre de vie : Dieu n’existe pas, nous ne serons pas sauvés, pas palmés. Mais la beauté ne nous aura pas épargnés."
    Philippe Azoury, et Bruno Icher (article entier disponible dans Libération du 19/05/2011)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    "Grand film astral (…) Moins desséché qu’Antichrist, plus plaisant, Melancholia commence comme une farce cruelle à la Festen avant de basculer dans la science-fiction. Lars Von Trier affirme un brio indiscutable pour le spectacle (…) Mais cette fois encore, son goût de l’emphase et de la lourdeur font basculer le film dans le pompiérisme."
    J.-M.L. (article entier disponible dans Les Inrocks n°808)
  • Paris Match
    Paris Match
    3 étoiles
    " Remarquable"
    Alain Spira (article entier disponible dans Paris Match n°3236, page 71)
  • Brazil
    Brazil
    2 étoiles
    " Les plan d’ouverture sont vraiment prodigieux, mais la première partie est vraiment absconse. En revanche, la seconde partie est vraiment magnifique. (…) Un film prenant, qui peut aussi parfois prendre un peu la tête, mais qui ne nous prend pas pour des cons. Ça change. "
    Alex Masson, Yves Montmayeur (article entier disponible dans Brazil n°41, page 81-84)
  • le monde
    le monde
    2 étoiles
    " Il est difficile de ne pas voir à quel point Melancholia constitue désormais la deuxième partie d'un diptyque, dont le premier volet était Antichrist. Dans les deux cas, Lars von Trier s'attaque en effet à des états limites de la féminité qui opposent, à tout discours rationnel, leur singularité radicale et insécable. "
    Jean-François Rauger (article entier disponible dans Le Monde du 09/08/1988)