Phantom Thread

Phantom Thread

Genre : Drame - Durée : 2h10 mn
Sortie en salles le 14 Février 2018
Presse
Spectateurs

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★

Critiques : Phantom Thread 2 étoiles

  • Première
    Première
    4 étoiles
    "Sa séduction ne tient qu'à un fil, celui sur lequel le cinéaste, en équilibre entre sa maîtrise technique stupéfiante (du ton, du cadre, du rythme de chaque plan) et le caractère presque vague, intuitif, fantomatique, des sensations qu'il procure, comme s'il faisait exprès de ne pas mette de mots trop encombrants sur ce qu'il recherche, de manière à laisser le cinéma s'exprimer seul (...) Une pure démarche de styliste (sans jeu de mots), où la profondeur viendrait de la forme elle-même."
    Guillaume Bonnet (article entier disponible dans Première n°482, page 104)
  • Le Nouvel Observateur
    Le Nouvel Observateur
    4 étoiles
    "Les films de Paul Thomas Anderson ont tous un secret. Parfois trop voyant (Magnolia, There Will Be Blood), parfois si enfoui qu’on s’épuise à vouloir le percer (The Master). Celui de Phantom Thread est le plus déchirant de tous."
    Nicolas Schaller (article entier disponible sur le site internet de L'Obs, publié le 14/02/2018)
  • Libération
    Libération
    4 étoiles
    "(...) un film étrange et splendide, magnifiquement déroutant."
    Elisabeth Franck-Dumas, Olivier Lamm et Jérémy Piette (article entier disponible sur le site internet de Libération, publié le 13/02/2018)
  • Télérama
    Télérama
    4 étoiles
    "Accepter de s’oublier, au risque de se perdre : François Truffaut avait évoqué ces tourments, jadis, dans La Sirène du Mississippi. Paul Thomas Anderson les porte jusqu’à l’incandescence.
    Pierre Murat (article entier disponible sur le site internet de Télérama, publié le 13/02/2018)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    4 étoiles
    " Phantom Thread est magnifique à regarder tant pour les figures qu'il dessine d'une main habile que pour l'interprétation magistrale des comédiens et la réalisation extrêmement raffinée."
    La rédaction (article entier disponible sur le site internet du Figaro, publié le 14/02/2018)
  • Transfuge
    Transfuge
    4 étoiles
    "On cherchait PTA, le voici tout entier dans cette aptitude à perturber la distribution attendue des mérites, des rôles, des pouvoirs. Mais une perspective simplement renversée ne suffit pas à ce cinéma dont la teneur baroque - ni emphatique, ni maniéré : baroque - éclate mieux encore dans cette forme classique."
    François Bégaudeau (article entier disponible sur le site internet de Transfuge, publié le 14/02/2018)
  • Critikat
    Critikat
    4 étoiles
    "Tout pourrait concourir donc à faire de Phantom Thread un film sur le cinéma par le biais décalé de la haute-couture. Cela serait pourtant réduire l'exceptionnelle expérience que le film procure (...)"
    Morgane Pokée (article entier disponible sur le site internet de Critikat, publié le 13/02/2018)
  • Paris Match
    Paris Match
    4 étoiles
    "Daniel Day-Lewis et Vicky Krieps fascinent dans Phantom Thread, drame bourgeois à la cinématographie sophistiquée, à l’intrigue étouffante et à l’humour féroce. Le film le plus maitrisé de Paul Thomas Anderson.
    Clément Mathieu (article entier disponible sur le site internet de Paris Match, publié le 14/02/2018)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    "A des années-lumière de la brutalité virile de There Will be Blood, Paul Thomas Anderson fait de Daneil Day-Lewis un créateur délicat et obsessionnel, qui aime avoir tout sous contrôle (...) Un rôle sur mesure dans un film très haute couture."
    B.T (article entier disponible sur le site internet du Journal du Dimanche, publié le 14/02/2018)
  • Les Fiches du Cinéma
    Les Fiches du Cinéma
    3 étoiles
    "(...) une œuvre complexe, ambiguë, à la fois perverse et sentimentale, mélancolique et sarcastique, sur le couple."
    N.M (article entier disponible sur le site internet des Fiches du Cinéma, publié le 14/02/2018)
  • aVoir-aLire
    aVoir-aLire
    3 étoiles
    "Daniel Day-Lewis fait preuve d’un charisme irrésistible, magnifié par une mise en scène très stylisée signée par Paul Thomas Anderson. Comme souvent, le réalisateur a de plus su faire de ces apparats académiques le support à un récit bien plus transgressif."
    Julien Dugois (article entier disponible sur le site internet d'aVoir-aLire, publié le 12/02/2018)
  • L'Humanité
    L'Humanité
    3 étoiles
    "Avec cette œuvre sur le sacerdoce de la mode, Anderson dépeint à nouveau une passion frôlant la folie – qui contraste parfaitement avec l’arrière-plan british, huppé et feutré. Une œuvre troublante portée par le comédien Daniel Day-Lewis, coutumier des rôles extrêmes."
    Vincent Ostria (article entier disponible sur le site internet de l'Humanité, publié le 14/02/2018)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    2 étoiles
    "Un possible autoportrait de l’artiste en démiurge, hélas plombé par un formalisme redondant et rigide. "
    Jacky Goldberg (article entier disponible sur le site internet des Inrockuptibles, publié le 09/02/2018)
Remonter